scpi
Immobilier

SCPI Corum XL : qu’est-ce que c’est ?

La Société Civile de Placement Immobilier, Corum XL, est une SCPI avec un fort potentiel. Pour mieux comprendre, cet article est là pour apporter les informations nécessaires.

SCPI Corum XL : est-ce un bon choix ?

La SCPI Corum XL possède quelques similitudes avec la SCPI Corum. Les deux sont bel et bien gérées par le même groupe, à savoir Corum Asset Management.

La SCPI Corum XL ne possède pas un ticket d’entrée trop élevé. En effet, il est de 185€. C’est donc un investissement qui peut être intéressant pour de nombreux portefeuilles. Généralement, pour toucher une rentabilité après avoir placé de l’argent dans cette Société Civile de Placement Immobilier, il faut attendre 6 mois.

Cette SCPI XL prend le modèle de son petit frère, la SCPI Corum, à savoir des placements à l’étranger. À l’heure actuelle, les 4 pays les plus rentables sont l’Espagne, les Pays-Bas, l’Irlande et l’Allemagne.

Cette société est l’une des SCPI les plus ancrées dans le monde européen. Tout comme la SCPI Corum. Seulement, celle-ci a des ambitions plus importantes. Elle veut investir dans le monde. Elle veut investir dans des pays situés hors de la zone européenne.

Il s’agit, tout simplement, d’une grande innovation dans l’univers de l’épargne immobilière assistée.

Est-ce une bonne nouvelle pour l’investisseur ? Oui et non. La sécurité d’un bien acquis en Europe, ou plus précisément, dans la zone euro, réside en la force de la monnaie européenne.

Pour un investissement dans un pays non européen et qui ne contient pas la même monnaie que nous, il faudra appliquer un taux de change. Selon les monnaies, il peut être plus ou moins important.

Les loyers des biens immobiliers acquis et gérés par la SCPI seront versés en monnaie locale. C’est ensuite qu’interviendra le taux de change pour l’avoir en euro. Ces dividendes seront rendus aux associés.

La SCPI Corum s’était fixé divers objectifs. Le premier d’entre eux a été de réaliser un investissement à la hauteur de 30 millions d’euros. Celui-ci a été validé en 2017. En 2018, le nouvel objectif consiste à investir autant, mais aussi de faire grandir ce chiffre. Le but étant d’arriver à obtenir, pour les associés, un taux de rendement intéressant et compétitif. Ces actions sont vues à court, moyen et long terme. Chaque objectif doit être traité l’un après l’autre, mais les ambitions de la SCPI Corum XL sont importantes et élevées !

Pour mieux comprendre cette stratégie, il faut savoir que cette société ne cherchera qu’à investir dans des actifs immobiliers qui offrent un grand potentiel de résultats. Généralement, ce sont des immeubles déjà construits ou qui sont sur le point d’être finis.

Chaque actif immobilier est scrupuleusement étudié. Le point principal d’une telle analyse est d’obtenir le meilleur bien immobilier qui possédera un grand potentiel de revente. En 2018, la majorité de ce patrimoine immobilier est situé en Europe, dans la zone euro. Mais il y en a qui sont localisés hors de la zone euro, et dans des pays hors de l’Europe.

Qui va s’occuper de ces acquisitions ?

Pour avoir de tels objectifs, il faut placer des exigences. La qualité de l’équipe qui va œuvrer pour obtenir des perles précieuses doit être au niveau.

Pour se rapprocher au mieux des objectifs, les gérants en place ont des connaissances et des compétences très pointues dans le domaine international. C’est grâce à la structure juridique de Corum que c’est possible. La zone euro n’est plus un problème pour eux.

Fort de son succès, le petit frère de la SCPI Corum XL affiche des résultats intéressants. Leur expertise va continuer de croître, bien que celle-ci soit particulièrement au point. Les investissements dans les pays de la zone euro ne sont plus un secret. Le secteur est bien ficelé, et ils le maîtrisent à perfection.

L’équipe présente dans cette société a tout pour être qualifiée d’ambitieuse. Les actifs immobiliers dans lesquels elle souhaite investir sont sensiblement les mêmes. On retrouvera des bureaux (une des sources de revenus principales des SCPI), des hôtels vides (juste les murs), des parkings, des résidences étudiantes, des commerces, des locaux qui servent pour le stockage aux entreprises et des immeubles dédiés aux loisirs et à la santé. La notion de cycles immobiliers est bien acquise. Cela consiste à connaître le bon moment où il faut investir, et celui où il faut revendre.

Tout cela est bien joli, mais il ne faut pas oublier certains éléments relatifs aux investissements, et plus particulièrement, aux SCPI.

Une personne qui désire investir doit être consciente qu’elle n’aura pas de revenus garantis. Le jeu de la finance, et encore plus de l’investissement est impitoyable.

Les SCPI ne peuvent pas investir n’importe comment. Il y a des limites qui sont imposées et le capital doit être respecté.

Le dernier inconvénient de cette SCPI-là, la SCPI Corum XL, est l’investissement à l’étranger. Le cours de la monnaie va fluctuer, et celui-ci peut s’avérer nocif pour la société. Le taux de change peut amplifier les pertes financières.

En guise de conclusion, nous préciserons qu’il est essentiel de bien mesurer les risques. Il faut fixer des objectifs rentables et pertinents.