Actualité

Comment ne pas avoir de bouton après épilation ?

À Nantes, c’est un nouveau cas de violence policière présumée que sont les médias. Elle a dévoilé quelques jours après un autre dossier. L’IGPN examine donc ces faits afin de confirmer ou non ces informations.

Du côté de Nantes, un homme est blessé lors de la manifestation

Dans la ville de Nantes, la manifestation contre le Code du travail du Ministre a conduit à l’encre. Auparavant, Paris était la cible d’une controverse sur une vidéo qui tournait autour de l’écran. Les photos montrent un adolescent de 15 ans qui est détenu par deux policiers. Un troisième le perfoirait. Le ministère public et l’IGPN enquêtent sur ces allégations de violence, mais ce n’est pas la seule étude. En effet, un débordement semble avoir été détecté à Nantes.

A lire aussi : Pour un contrôle technique à prix discount à Marseille

Les violences policières déclarées à deux reprises en France

Selon Die Zeitung Presse Océan, un homme de 32 ans, rapporte selon l’objectif de certaines blessures. Dans cette ville, des manifestants s’étaient réunis à nouveau pour dénoncer la loi, et des affrontements auraient lieu entre opposants et forces de l’ordre. Cette affaire a également fait l’objet de la publication d’une vidéo avec les réseaux sociaux, y compris Facebook. La personne est sur place et semble être projetée par les organismes d’application de la loi. Ce n’est donc pas la première fois que l’encre coule après de tels faits.

Nantes IGPN enquête sur le cas d’un homme de 32 ans

Les violences policières présumées à Paris ont également entraîné de graves turbulations. Initialement, un groupe d’élèves du secondaire se sont rendus dans deux postes de police de la capitale pour commettre une certaine détérioration et écrire une journée « mort aux flics ». Par la suite, une manifestation visant à lutter contre ce type de violence a dégénéré et provoqué le pillage de deux magasins, qui sont encore à Paris. L’IGPN examine donc ces cas en particulier pour déterminer si cela est confirmé par Nantes.

A découvrir également : Les différents éléments à respecter pour organiser un séminaire

Police, Pixabay—Alexas_Photos