Actualité

Mister Gaspard révolutionne la prévention anti-escarre du fessier

Impactant principalement les personnes alitées ou devant rester immobilisées de façon durable, les escarres sont des plaies se formant de manière insidieuse jusqu’à la nécrose des tissus. Celles-ci étant difficiles à guérir, seule la prévention se montre efficace. C’est la raison pour laquelle une société française a développé le système connecté Mister Gaspard.

Pour prévenir l’apparition des escarres du fessier

Malgré toutes les avancées dans le milieu médical, à ce jour, les escarres sont toujours difficiles à guérir chez les patients qui en souffrent. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle la prévention tient une place primordiale pour lutter contre l’apparition de ces nécroses locales.

Lire également : (Étude) La solitude LGBT et pourquoi un tchat gay peut faire du bien

Pour aller dans ce sens, une jeune société française a développé une solution innovante pour prévenir les escarres du fessier chez les personnes en fauteuil roulant. Cette solution porte le nom de Mister Gaspard. Elle se compose d’un tapis qui se place sur l’assise du fauteuil. Ce tapis d’apparence anodine est en réalité bardé de nombreux capteurs électroniques. Ces derniers permettent de mesurer la pression exercée par le corps de la personne sur le tapis. Ces informations sont transmises à l’utilisateur par l’entremise d’une application mobile dédiée. Grâce à cette dernière, la personne peut être alertée si sa position n’est pas la bonne ou encore si elle n’a pas fait assez d’efforts physiques dans la journée.

De fait, elle permet d’éviter les deux facteurs principaux de l’apparition des escarres chez les personnes à mobilité réduite, une mauvaise posture et le manque d’activité.

A découvrir également : Expatriés : découvrez comment avoir une traduction assermentée

Comment se forment les escarres ?

En métropole,les autorités sanitaires françaises estiment que près de 350000 personnes souffrent tous les ans d’escarres. Celles-ci sont des lésions de la peau qui dégénèrent en ulcères aux proportions parfois impressionnantes.

Qui peut être concerné par cette pathologie ?

Les escarres sont la conséquence d’une pression prolongée des tissus mous. Ce phénomène se produit par exemple quand une personne est obligée de rester au lit pendant une période importante suite à une intervention chirurgicale lourde. Cela se produit également chez les personnes dont l’activité et la mobilité sont fortement réduites. Par ailleurs, de nombreux autres facteurs contribuent à augmenter le risque d’apparition d’escarres, notamment l’avancée en âge ou encore le diabète.

De fait, ce sont principalement les personnes âgées qui sont concernées. À cela, il faut également ajouter les femmes et les hommes qui présentent un handicap impactant leur mobilité, comme les personnes en fauteuil roulant.

Quels sont les différents stades ?

Une escarre se forme dès lors que les tissus sont compressés de manière durable entre les os et une surface dure. On pense immédiatement à l’assise d’une chaise ou d’un fauteuil roulant, mais un matelas est également une assise considérée comme dure.

À cause de cette compression qui perdure dans le temps, la circulation du sang se fait plus difficile très localement. Avec le temps, l’afflux sanguin est inexistant. Les tissus ne sont alors plus alimentés en nutriments et en oxygène. Localement, les cellules meurent et la peau apparaît rougie. Ce signal peut sembler anodin. Pourtant, cela signifie que les tissus sous l’épiderme ont déjà subi des dommages.

Sans intervention, le phénomène s’amplifie et la nécrose prend des proportions impressionnantes, créant un ulcère jusqu’à l’os.