Santé

Les insomnies liées à l’arrêt du tabac

Lorsqu’on entame le processus d’arrêt de consommation du tabac, les réactions du corps ne se font pas attendre. On a surtout des insomnies. Si vous ne dormez plus ces temps-ci, ne vous inquiétez pas. Il se peut que ce soit lié à votre désir d’arrêter de fumer. Vous pouvez régler le problème en employant les astuces que voici.

Prendre son temps

Le tabac est une substance qui s’installe dans l’organisme. Il crée un effet de dépendance. Dès qu’il n’entre plus dans l’organisme, certains organes manifestent le manque en créant un manque de sommeil. C’est ce qui est à la base des insomnies. Ce problème peut se régler facilement. Toutefois, dès que cela survient, ce n’est pas du tout facile à gérer. L’on se bat contre soi-même. Il faut trouver le moyen de ne pas succomber à la tentation.

Lire également : La psychothérapie : une solution efficace pour les troubles mentaux

L’on conseille de prendre son temps. Cela va passer sous peu. S’il s’agit réellement d’insomnies liées au tabac, cela va se calmer et tout redeviendra normal dans les prochaines semaines.

Faire du sport

Le sport est une activité qui fait du bien à l’organisme. Il faut en faire tout le temps. L’important, ici, est de trouver une activité qui peut épuiser le corps. Ainsi, l’on a la possibilité de s’endormir très vite. Il convient néanmoins d’éviter de faire du sport peu avant de dormir. Les substances sécrétées au cours de l’activité physique ne favorisent pas toujours l’endormissement. Il est conseillé de faire du sport des heures avant de passer au lit. De cette façon, l’on peut dormir comme un bébé.

A voir aussi : Comment prendre soin de sa santé naturellement ?

Manger sain

L’alimentation compte énormément pour combattre les insomnies liées au tabac. Il faut trouver un moyen pour réglementer sa consommation d’excitants. Tout ce qui contient de la caféine ou de la nicotine doit être banni de votre alimentation. En dehors de cela, il faut être organisé pour ses repas. Par exemple, le soir, il faut manger léger. Cela permet de digérer dans un bref délai et de s’endormir dès qu’on se couche. Il est très important de prendre tous les repas de la journée. On garde ainsi toutes les calories nécessaires. On fait tout pour les brûler dans la journée. Le soir venu, le sommeil emporte dès qu’on pose sa tête sur l’oreiller.

Dormir suivant un horaire régulier

L’organisme va prendre du temps à s’habituer à son nouvel état. Il faut alors lui faire prendre les bonnes habitudes. Cela passe par la fixation d’un horaire précis pour dormir. On peut par exemple dormir à 22 heures tous les soirs. L’organisme s’habitue alors à cette manière de faire. Dès que l’heure sonnera, dorénavant, on ressentira en même temps les signes du sommeil. Si l’on se laisse faire, on dort alors paisiblement. Petit à petit, l’organisme prend goût à ce mode de fonctionnement et le tour est joué.

Par ailleurs, pour dormir convenablement, il faut sélectionner ses activités d’avant sommeil. Tout ce qui renvoie de la lumière comme la télévision doit être exclu pour des activités plus simples comme la lecture.