Le déroulement d’un vol libre en montgolfière

Rêvez-vous d’explorer les cieux ? Aimerez-vous admirer la splendeur de la nature, respirer l’air frais des hauteurs ? Si oui, la montgolfière se présente comme le dispositif parfait pour vivre ces moments de forte sensation dont vous rêvez. Mais savez-vous comment se déroule un vol libre avec ce dispositif ?  Si non, on vous dit tout dans cet article.

Quand un vol en montgolfière peut-il avoir lieu en journée ?

Un vol en montgolfière ne se déroule pas à toute heure de la journée. En effet, certains moments lui sont plus appropriés que d’autres. C’est pourquoi il faut s’assurer d’effectuer le vol à la bonne heure de la journée. Les deux moments les plus propices sont le lever et le coucher du soleil. Il faut comprendre que le pilote de la montgolfière a besoin que les conditions climatiques soient stables pour maîtriser le pilotage de l’appareil. Le vent est donc ici le principal élément.

A lire également : 5 bonnes raisons d’aller au spa

Or, les conditions de bonne stabilité de l’air sont, pour la plupart du temps, retrouvé lorsque l’astre du jour se lève ou se couche et ne chauffe plus trop l’air. Par ailleurs, question de chance ou pas, le crépuscule et l’aube sont deux moments qui offrent au monde des touches de couleurs inspirantes. Les voyageurs auront aussi le plaisir d’être envahis par des brumes matinales, ce qui fera de leur vol, un moment exceptionnel.

Comment se déroulent l’accueil et le gonflage du ballon ?

Le vol en montgolfière se présente comme une expérience particulière à vivre. Il est dépaysant et fort intéressant. Lorsqu’il est vécu en famille ou entre amis, il laisse des souvenirs qui s’ancrent en nous à jamais. Le vol en montgolfière se déroule de façon particulière. En effet, sa magie commence par s’opérer dès qu’on se présente sur le lieu de décollage. Cet endroit est, pour la plupart, situé au cœur d’un champ ou d’une plaine.

A voir aussi : Quel cadeau pour une femme de 30 ans ?

Il faut remarquer que le lieu de décollage d’une montgolfière est souvent déterminé le jour J par l’aérostier, qui tient alors compte des vents qui dominent. En effet, le dispositif n’est en mesure de se diriger que de manière verticale en jouant, pour cela, sur la puissance du brûleur, de même que sur les déplacements latéraux qui, une fois encore, sont dépendants du vent. C’est pourquoi, la plupart du temps, les aérostiers font décoller un ballon-sonde avant le vol. Cela permet de mieux cadrer le parcours à réaliser.

Une fois ces dispositions prises, la séance de gonflage de ballon s’ensuit. Elle dure environ 15 à 30 minutes au cours de laquelle le moniteur et son équipe expliqueront les informations à connaitre à propos de la montgolfière, du montage de la nacelle à celui du ballon. Il s’agit donc d’un moment très passionnant et palpitant qui stimule les participants.

Comment se déroule le vol en montgolfière ?

Lorsque le gonflage est terminé, il est à présent possible de monter dans la nacelle. Il existe, à cet effet, de petites ouvertures qui servent à caler les pieds. Une fois tout le monde à l’intérieur du dispositif, l’ascension peut alors démarrer. Le vol débute tout lentement et petit à petit, l’on atteint une altitude de croisière que les vents déterminent.

Il faut remarquer que, quelle que soit la période au cours de laquelle se déroule le vol, les voyageurs sont envahis par une atmosphère qui accompagne toute la montée. Souvent, les voyageurs ont le plaisir d’assister au lever ou au coucher du soleil, au réveil de la nature, à la manière paysage se dessinent, etc.

Comment s’effectuent l’atterrissage, le rangement et le pot de l’aérostier ?

Après une heure ou une heure et demie de vol, l’atterrissage de la montgolfière peut démarrer. Il a lieu de manière progressive. La nacelle commence par perdre de l’altitude jusqu’à parvenir lentement au sol. La plupart du temps, ceux qui ont effectué le vol aident l’équipe de moniteurs à plier le dispositif et à le ranger, ce qui participe à l’esprit d’équipe. In fine, les partenaires peuvent convier les participants à un pot, une occasion de se rassembler une dernière fois, discuter des détails et donner les impressions.

Articles similaires