Faites de votre salle de traite, un cadre agréable pour le travail

Les éleveurs passent beaucoup de temps dans la salle de traite. Si ces derniers mettent en place certaines mesures visant à améliorer les conditions de travail, cela pourra contribuer à faciliter la tâche des employés. L’installation de certains équipements comme un brumisateur peut aider à atteindre cet objectif.

Bien que certains facteurs comme l’aménagement de la salle soient importants, l’éleveur doit avant tout veiller au confort de ces animaux. Si ces derniers évoluent dans un environnement sain et qui lui convient, ils seront plus dociles. Cela va par la suite réduire les interventions des employés qui pourront se concentrer sur leur travail.

Si vous prévoyez de faire quelques petits changements, posez-vous des questions sur le positionnement du parc d’attente. Ce dernier doit se trouver dans un endroit stratégique. Cela va par la suite faciliter l’avancement de vos vaches vers la salle de traite. De cette façon, vous gagnerez du temps et va faciliter les déplacements.

Une bonne ambiance est indispensable pour bien travailler

Plusieurs éléments peuvent contribuer à créer une bonne ambiance pour les salariés, mais aussi pour les animaux. L’ambiance sonore forme une partie de ces derniers. Si les machines qui s’y trouvent sont bruyantes, cela peut causer bien des soucis. Les animaux seront nerveux et cela va rendre la traite plus compliquée. Le personnel va alors perdre beaucoup de temps. De plus, au fil du temps, cela peut aussi avoir des répercussions sur leur santé comme une hausse de la pression artérielle ou des troubles du sommeil. Pensez aussi à faire certaines réparations si la charnière commence à grincer ou que les portes ne se ferment plus aussi facilement qu’avant.

Il est aussi important d’avoir un bon éclairage pour une meilleure visibilité. Il faut savoir que l’emplacement de ce dernier joue un grand rôle dans la posture des trayeurs. Ainsi, s’il n’est pas bien placé, cela va occasionner des zones d’ombres et les trayeurs devront se pencher encore plus pour observer les mamelles. Mais les zones d’ombre ou les éblouissements ont aussi un effet néfaste sur les animaux. Cela peut entraver leur circulation dans la salle de traite et entrainer des bousculades.

Il faut aussi savoir qu’un animal comme le bovin peut prendre plus de temps pour s’habituer à un changement de luminosité. Le mieux dans ce cas est de privilégier les éclairages naturels. Accentuez ensuite la luminosité dans des endroits plus stratégiques comme les escaliers, les faisceaux trayeurs et autour des compteurs de lait.

Ne négligez pas l’ambiance thermique

Pour que tout se passe bien dans la salle de traite, un environnement sain et frais est indispensable. Ces critères sont primordiaux pour les animaux, mais aussi pour les trayeurs. De ce fait, il est essentiel que la salle soit bien ventilée et l’humidité doit être bien contrôlée. Une salle mal adaptée favorisera la formation de poussière et il n’est pas à écarter que certaines bactéries puissent aussi s’y développer. En plus de cela, il peut aussi y avoir des odeurs désagréables qui vont gêner les travailleurs. Une mauvaise ventilation aura donc des effets néfastes sur la santé de l’animal comme sur celle des humains.

Lorsqu’elles souffrent de chaleur, les vaches vont commencer à être stressées. Leur respiration sera plus rapide et elles vont transpirer. Cela donnera alors plus de travail aux employés, car cela voudra dire qu’il faudra plus d’entretien pour garder la salle de traite propre. Une bonne ventilation en hiver peut vous aider à contrôler un niveau d’humidité trop élevé. En été, elle vous donnera l’occasion de faire baisser la température de quelques degrés. Vous pouvez opter pour une ventilation naturelle, mais il existe aussi d’autres solutions comme un bon système de brumisation.

Un système de brumisation pour les cornadis peut vous servir à conserver un taux d’humidité adéquat tout au long de l’année. Mais ce sera aussi une manière d’avoir le contrôle sur d’autres éléments comme la réduction des mauvaises odeurs ou de la formation de la poussière dans la pièce.

Le brumisateur va aussi vous être utile pour éviter que vos vaches soient nerveuses à cause des mouches. Les gouttelettes d’eau vont tenir celles-ci éloignées ainsi que d’autres insectes. Il va, par la même occasion, améliorer le confort des trayeurs.

N’oubliez pas de faire tester la qualité de l’eau

Et bien qu’un brumisateur à haute pression soit un investissement utile, il est aussi important d’en savoir plus sur la qualité de l’eau. Si vous possédez votre propre forage, vous devez certainement procéder par vous-même à la filtration de cette dernière. N’oubliez pas de demander des analyses régulières. Vous serez alors en mesure de savoir si vous utilisez une eau de bonne qualité.

N’oubliez pas que cette dernière est un élément essentiel pour équilibrer l’alimentation de vos animaux, mais aussi lors de la brumisation.