Business

Contrôleur financier et contrôleur de gestion : deux métiers en pole position

Le marché du travail change au gré des besoins des entreprises et de la société en général. S’il y a des métiers qui ne risque pas de disparaître dans un avenir proche, ce sont ceux des contrôleurs de gestion et financiers. 5 ans après le baccalauréat, vous pouvez commencer à vous introduire sur le marché du travail dans ces domaines.

Contrôleur financier : un métier très recherché

A lire aussi : La stratégie de communication dans le développement d’une entreprise

Parmi les métiers qui n’ont pas réellement connu la crise, ceux en lien avec l’administration en entreprise sont les premiers. Entre autres, le contrôleur financier et le contrôleur de gestion et de compétences, sont les plus sollicités. Ces métiers sont incontournables dans les organisations de toutes sortes. PME, groupes internationaux, banques et ONG font appel aux compétences de ces métiers stratégiques.

Dès qu’il y a besoin de contrôler des flux financiers importants, une organisation a besoin de l’expertise d’un contrôleur financier. Le contrôleur de gestion quant à lui intervient auprès des dirigeants de l’entreprise dans les différentes prises de décisions stratégiques. Ce dernier a des connaissances et compétences élargies dans le domaine de la comptabilité, mais également de l’entreprise dans sa globalité.

A voir aussi : Quelle agence contacter pour louer les services d’une aide à domicile à Aix-en-Provence?

Des métiers prometteurs et très prisés

Devenir contrôleur financier, on n’y pense pas tout de suite. Pourtant, il s’agit l’un des métiers les mieux payés actuellement. Indispensable pour presque toutes les entreprises brassant d’énormes flux financiers, le contrôleur financier a fait de longues études. Dans ce CV de contrôleur financier, vous pouvez voir les différentes compétences que recherchent réellement les entreprises.

Toutes proportions gardées, non seulement le contrôleur financier est-il grassement payé, c’est un poste qui ouvre systématiquement à une belle carrière. Effectivement, après quelques années à effectuer le métier de contrôleur financier, vous pouvez évoluer vers deux différents postes. Vous pouvez aspirer au poste de directeur administratif et financier ou d’analyste financier.

Comme le contrôleur financier, la perspective d’évolution du métier de contrôleur de gestion est la même. Ce métier peut ouvrir au poste de direction administratif et financier. Le contrôle de gestion est un métier à compétences transversales. Il implique de solides bases et plusieurs années d’expériences en finance et fiscalité, en comptabilité et en gestion financière. C’est un profil qui nécessite des compétences en analyse des risques financiers et droit des sociétés.

Cursus types pour le contrôleur financier/de gestion

A priori, le contrôleur de gestion et le contrôleur financier peuvent facilement trouver du travail. Avec leur diplôme de baccalauréat + 5, les cabinets d’audit, les bureaux comptables et les grandes entreprises sont prêts à y mettre le prix fort. Rien qu’en inspectant le CV type d’un contrôleur de gestion, on peut se rendre compte des différentes voies à emprunter pour décrocher un poste dans ce domaine.

Les licences ouvrant au métier de contrôleur de gestion/financier

Après le baccalauréat, l’étudiant doit suivre des études supérieures dans le but d’obtenir un diplôme de licence. Il existe plusieurs licences qui servent à préparer le master en contrôle de gestion. Pour cela vous avez le choix entre : Licence professionnelle/bachelor en management des organisations, licence en comptabilité et gestion, BUT GEA.

Les options pour devenir contrôleur de gestion/financier

Avec un diplôme de licence, vous pouvez déjà occuper le poste d’assistant. Pour un poste plus élevé, il faut décrocher un diplôme de Bac + 5 ou + 6 avec des options en finances et comptabilité. Les écoles de commerce sont les meilleurs tremplins pour le poste de contrôleur financier et de gestion. Vous pouvez y décrocher des diplômes tels que le DESCF ou le DSCG. Il en est de même pour les écoles d’ingénieurs offrant des spécialisations en audit financier et gestion financière.