Auto

Assurance auto provisoire : avec qui contacter ?

Dans le domaine de l’assurance automobile, il y a des situations impliquant une police d’assurance avec le certificat de propriété provisoire . Il s’agit d’un document que nous pouvons demander à notre municipalité de résidence. Il est possible de l’utiliser comme garantie requise par l’agence d’assurance pour procéder à l’assurance automobile.

Le certificat vous permet de courir pendant 60 jours avec un véhicule immatriculé , provisoirement, en votre propre nom. Pas seulement. nous pouvons procéder à l’avance avec le contrat d’assurance. Ce document a la même validité qu’un certificat de propriété commun (bien que nous ayons une validité limitée dans le temps).

A voir aussi : Réparer sa voiture à moindre coût : nos conseils !

Si à l’expiration du certificat de propriété provisoire vous n’avez pas terminé le passage de la propriété, nous rencontrons une amende très coûteuse, dans ce cas, il est nécessaire d’effectuer à temps le renouvellement du document.

Il est préférable joindre une photocopie de l’ancien certificat de propriété et le contrat d’achat, de sorte que vous pouvez prouver à l’application de la loi que vous êtes en règle, en évitant d’autres vérifications ennuyeux. En ce qui concerne le transfert complet de la propriété, nous pouvons économiser du temps et de l’argent si nous communiquons directement avec la PRA avec les documents suivants :

A lire également : Leasing auto : comment ça marche ?

Brochure de circulation et photocopie connexe de toutes les façades ;

Certificat de propriété original avec signature authentique exécutée ;

2 Photocopies de la carte d’identité et du code fiscal de l’acheteur ;

Également présent à la porte le modèle Ott2119

Quels sont les différents contrats d’assurance temporaire disponibles ?

Si vous avez un véhicule et que vous n’êtes pas assuré, alors vous prenez un risque énorme ! En effet, vous devriez savoir qu’en France, la responsabilité civile est obligatoire pour tous les véhicules en circulation mais même pour les cas où un véhicule n’est pas utilisé. Par conséquent, que vous ayez décidé d’opter pour une voiture avec ou sans permis, une moto, ou encore un scooter, vous êtes dans l’illégalité si à ce jour vous n’avez pas à votre disposition un contrat d’assurance à présenter dans le cas d’un contrôle par les autorités françaises.

Pourtant, un contrat d’assurance est utile à bien des égards : cela peut vous protéger dans le cas de vols, dans le cas d’une catastrophe naturelle (comme des inondations si ces dernières sont reconnues par les autorités), ou encore à la suite d’un accident malheureux. Pour les français qui n’ont pas souscrit à une assurance pour leur véhicule (et parfois en le faisant en toute conscience), c’est la douche froide lorsqu’ils sont contrôlés par les autorités et qu’ils doivent payer une amende importante, ou dans les cas où ils sont impliqués dans des accidents qui peuvent leur coûter alors très cher et à leurs frais. Il existe principalement trois contrats d’assurance que vous trouverez dans la plupart des grandes compagnies d’assurance automobiles :

  • l’assurance au tiers qui permet d’intégrer la responsabilité civile à minima : il s’agit de la couverture automobile la plus basse mais également la moins chère
  • l’assurance tous risques qui permet de vous protéger de la plupart des cas de figures, même si un accident arrive dans le cadre de votre responsabilité, et ce même si aucun autre conducteur n’est impliqué
  • l’assurance “tiers plus” qui est également appelée “assurance intermédiaire” selon certaines compagnies, où vous retrouverez un entre-deux entre l’assurance au tiers et l’assurance tous risques

Mais malheureusement, il vous sera impossible de comparer les différentes offres des assureurs, car les garanties sont à chaque fois différentes d’un assureur à l’autre ! Pour être bien sûr et certain que l’assurance que vous choisirez correspond à votre besoin, nous vous recommandons de partir de :

  • votre profil de conducteur, notamment si vous êtes un sénior ou au contraire un “jeune conducteur” après un passage de permis car les prix peuvent être plus onéreux
  • votre situation géographique
  • vos précédentes expériences, notamment si vous avez déjà eu des accidents ou que vous ayez déjà été victimes de vols ou d’incidents

En faisant ce premier travail, vous pourrez ainsi limiter les risques de prendre une assurance automobile, même si celle-ci est provisoire !

Dans quels cas faire appel à une assurance automobile temporaire ?

On pourrait en effet se demander quel est l’intérêt de faire appel à une assurance temporaire pour votre véhicule. Et bien pour en savoir plus pour votre assurance auto temporaire, il vous suffira tout simplement d’aller voir les sites des assurances pour le comprendre : elles proposent des tarifs très bas et par conséquent vous pourrez faire des économies importantes pour votre véhicule.

En effet, dans le cas où, par exemple, vous roulez avec une voiture de location pour un déplacement professionnel ou même pour des vacances, le tarif d’une assurance temporaire pour votre véhicule sera très avantageux : comptez une cinquantaine d’euros pour trois jours d’assurance.

Dans le cas où vous décidez plutôt de partir en famille dans un camping car par exemple, vous devrez plutôt payer une cinquantaine d’euros par jour pour votre assurance. Enfin, si vous êtes en plein déménagement et que vous avez absolument besoin de louer un camion poids lourds pendant quelques jours, alors vous devrez payer près de 80 euros pour chaque journée. Mais au delà du prix qui est assez avantageux, vous devez néanmoins prendre en compte la durée de votre assurance temporaire pour votre véhicule.

En effet, celle-ci ne sera valable que pendant 90 jours seulement, soit trois mois. Dans le cas où vous êtes en train de réaliser un déplacement professionnel pour une durée de 6 mois ou que vous partez en station de ski en hiver ou pendant l’été à la plage pour une durée plus longue, vous ne pourrez pas forcément utiliser cette solution si vous allongez la durée de votre séjour !