Quels sont les frais pour vendre des actions ?

frais

L’une des activités les plus rentables permettant à celui qui la pratique de s’enrichir en un temps record est l’investissement en bourse. Cependant, cet investissement profitable ne se fait pas sans dépenses. En effet, pour la gestion des comptes d’investissements, les ventes ou les achats d’actions en bourse, certains frais peuvent s’appliquer. Dans cet article, on parlera des frais qui s’appliquent pour vendre des actions.

La taxe d’opération de vente boursière

Pour la vente des actions ou leur achat, des taxes boursières s’appliquent lors de la transaction. En ce qui concerne la vente d’actions, la taxe de cette opération boursière sera prélevée dès l’effectivité de la vente. Cette taxe a été initiée pour permettre à l’État de la prélever lors des opérations boursières de vente ou d’achat d’actions.

A lire également : Comment rompre un contrat PEC ?

La taxe boursière en cas de vente d’actions est de 0,35 %. Ce taux est appliqué dans la majorité des structures d’opérations boursières. Cependant, vu la différence dans le traitement des frais d’opérations boursières au niveau des structures boursières et des banques, ce taux peut légèrement différer.

De plus, la taxe d’opération boursière est prélevée en fonction du montant de la transaction effectuée. Si vous devez réaliser une vente d’actions boursières, il faudra vous renseigner auprès de votre organisme boursier pour avoir plus de renseignements sur cette taxe.

Lire également : Comment choisir une adresse mail professionnelle ?

La taxe des droits de garde

Avant de pouvoir réaliser une vente d’actions en bourse, il vous faudra, au préalable, disposer d’un compte pour vos transactions boursières. Dans ce cas, des frais de garde de compte devront être prélevés de votre compte de transaction boursière.

Vu que les actions boursières sont actuellement dématérialisées sur des comptes dans des banques ou dans des organismes boursiers, ces derniers prélèvent des frais de garde de compte. Ce type de prélèvement permet à ces organes boursiers de maintenir les comptes actifs en assurant leur sécurité pendant les transactions.

C’est aussi grâce à ces frais que les comptes de placements boursiers sont maintenus pendant la durée de l’existence du portefeuille d’actions. Vous devez donc payer la taxe des droits de garde de compte pour le maintien de votre compte afin de pouvoir vendre vos actions.

Toutefois, eu égard à la pluralité des banques et des organismes qui opèrent en bourse, il est difficile de donner un montant approximatif des frais de garde. En effet, la taxe peut différer d’un organisme boursier à un autre. De plus, si vous souhaitez garder vos actions pour leur permettre de prendre de la valeur afin de les revendre ensuite, vous pouvez les inscrire au nominatif. Cependant, cette dernière option peut aussi créer des taxes particulières à payer pour la circonstance.

Les frais de transaction

frais

Si vous vendez vos actions d’un organisme boursier à un autre, des frais de transaction peuvent être appliqués. En réalité, lors de la vente des actions boursières à un organisme boursier ou à un investisseur, des frais s’appliquent. De ce fait, lors de la réception des fonds de paiement, votre organisme d’appartenance peut prélever des frais de transaction.

Le but des organismes boursiers étant de faire de la plus-value, tout en permettant à leur utilisateur de s’enrichir, ils prélèvent des pourcentages sur les bénéfices de ceux-ci. Une remarque essentielle à faire en ce qui concerne les frais de transaction est que des frais de change peuvent s’appliquer.

Cela est effectif en cas de transaction de vente avec un montant de paiement en devises étrangères. Pour une telle vente, les frais de change sont prélevés en fonction des taux de change pratiqués sur les marchés boursiers.

Les frais de courtage et de commission

Pour réaliser des ventes d’actions boursières, des frais de courtage peuvent aussi s’appliquer. Si la vente a été réalisée sous la direction d’un courtier ou d’un gestionnaire de compte, ce dernier devra percevoir sa part.

Pour cela, lors de la réalisation de la transaction, les frais de courtage ou de commission sont prélevés directement par le courtier ou le gestionnaire de compte. De même, si la vente a été réalisée sous la gouverne d’une banque ou d’une société boursière, celle-ci prélèvera sa commission dans le bénéfice réalisé.

Articles similaires