La marge bénéficiaire sur les coûts variables en fonction du taux de marge

marge bénéficiaire

Les dirigeants d’entreprises utilisent plusieurs indicateurs pour évaluer la performance de leur société. Parmi ces derniers, vous pouvez rencontrer la marge bénéficiaire sur les coûts variables. Lisez ce qui suit pour avoir plus d’information sur cet indicateur.

La marge bénéficiaire sur les coûts variables : qu’est-ce que c’est ?

La marge bénéficiaire sur les coûts variables représente l’écart entre le chiffre d’affaires réalisé par l’entreprise et ses charges variables. C’est un indicateur dont toutes les entreprises se servent pour déterminer leur seuil de rentabilité ainsi que le résultat bénéficiaire.

A lire également : Les problèmes liés aux frais d’agence en matière de vente de biens immobiliers

Toutefois, vous devez savoir que le chiffre d’affaires ne prend pas en compte uniquement les charges variables. Ce dernier est appelé à couvrir aussi les charges fixes. Ainsi, la marge bénéficiaire sur les coûts variables est l’excédent dégagé du chiffre d’affaires après soustraction des charges variables.

À partir de cette donnée, vous pouvez obtenir votre taux de marge. C’est une donnée exprimée en pourcentage qui est très populaire auprès des sociétés commerciales. Pour obtenir cet indicateur, vous devez établir le rapport entre la marge brute hors taxe et le coût d’achat hors taxe. Vous devez multiplier le résultat obtenu par 100 pour avoir le taux.

A lire également : Imprimer ses propres panneaux solaires sera bientôt possible

Quelle est l’interprétation de la marge bénéficiaire sur les coûts variables ?

La marge bénéficiaire sur les coûts variables est une donnée qui permet d’avoir une idée sur le gain effectué par l’entreprise sur les ventes réalisées. Ce dernier permet à la structure de faire face aux charges fixes et si possible de dégager un bénéfice. Voici les différentes interprétations possibles.

La marge bénéficiaire sur les coûts variables est supérieure aux charges fixes

C’est la meilleure situation que toutes les entreprises peuvent vouloir. Lorsque vous êtes face à ce cas, vous devez savoir que les activités réalisées par l’entreprise au cours de la période lui permettent de faire face à ses charges fixes et variables.

La marge bénéficiaire sur coût variable égale aux charges fixes

C’est une situation de sécurité pour toute entreprise. Lorsque vous faites face à cela, vous devez savoir que vos activités vous permettent de couvrir exactement vos charges. C’est le point mort, vous ne gagnez ou ne perdez rien.

La marge bénéficiaire sur les coûts variables inférieure aux charges fixes

C’est un cas qui met l’entreprise dans une période de difficultés. La marge bénéficiaire sur les coûts variables n’est pas en mesure de couvrir les charges liées au fonctionnement de la société.

Vous pouvez faire en même temps la déduction selon laquelle les activités réalisées par l’activité au cours de la période ne présentent aucune rentabilité. À court terme, l’entreprise peut surmonter cette contrainte, mais l’indicateur devrait interpeller le dirigeant.

Pourquoi déterminer la marge bénéficiaire sur les coûts variables ?

marge bénéficiaire

Vous devez déterminer la marge bénéficiaire sur les coûts variables, car c’est une donnée à exploiter pour diverses fins.

D’abord, c’est un indicateur utilisé pour la rentabilité. Vous avez la possibilité de déterminer cette marge par produits, par secteur d’activités, par branches, etc. Ainsi, vous aurez plus de facilité à toucher du doigt les produits qui sont rentables ou non. De cette même manière, l’indicateur peut vous permettre de retrouver la contribution de chaque produit à votre rentabilité. C’est alors un moyen pour savoir dans quel sens orienter vos investissements.

La marge bénéficiaire sur les coûts variables peut vous servir de base pour déterminer plusieurs ratios. Vous pouvez en premier déterminer votre marge de sécurité. C’est le montant à prévoir pour faire face aux charges fixes supplémentaires. Vous avez aussi la possibilité de déterminer le seuil de rentabilité. Dans ce cas, vous devez faire le rapport entre les charges non variables et votre taux de marge sur coûts variables.

Comment maintenir une marge bénéficiaire ?

À la suite d’une marge bénéficiaire sur les coûts variables, toutes les entreprises désirent maintenir ce résultat. D’abord, vous devez savoir qu’il n’y a pas de formules toutes faites qui vous permettront d’atteindre ce but.

Vous devez toujours étudier le marché et faire des mises à jour fréquentes. Cela revient à s’adapter aux besoins réels de votre clientèle. Enfin, pour maintenir la même allure, vous devez mettre en place une stratégie. Vous pouvez solliciter votre expert-comptable pour cette tâche.

Articles similaires