Blessure à la main : Quand consulter un spécialiste ?

Nos mains et nos doigts nous sont plus qu’utile au quotidien ! Il convient d’en prendre soin. Malheureusement, ils ne sont pas à l’abri des éventuelles blessures. La plupart du temps, nous pensons à tort que la blessure va guérir d’elle-même ou que la douleur va disparaitre. Le problème survient lorsque l’infection se développe, n’étant pas traitée à temps !

Une plaie articulaire de la main

Généralement, une plaie de la main avec une articulation vous expose à un risque d’infection. Le principal risque est la destruction de l’articulation. Ces plaies sont pour la plupart du temps présentes sur le dos de la main. Il est indispensable de suivre un traitement chirurgical rapide. En cas de doutes, mieux vaut demander conseil auprès de professionnels comme sur sos main.

A lire aussi : Huile de CBD : un remède naturel contre le stress, l’anxiété et la douleur

Blessure à la main

Une blessure à la main nécessite une consultation en urgence d’un praticien. La plaie ne se juge pas par sa taille, mais plutôt à son caractère « pénétrant », soit aux dégâts en profondeur. Le chirurgien peut identifier les lésions au niveau des tendons, des nerfs ou des artères. Dès qu’une plaie communique avec une articulation, elle doit immédiatement être nettoyée par un chirurgien. Les infections risquent en effet de détruire l’articulation.

A découvrir également : Comment faire du CBD ?

Entorse du doigt

Ces entorses touchent l’articulation d’un doigt, dont le pouce. Il s’agit d’un étirement des ligaments entourant l’articulation d’un doigt, au-delà des limites d’un mouvement normal. Le cas habituel est que le doigt heurte une balle et se trouve dans une direction inconfortable qui ne le permet plus de se plier. Dans ce cas, il suffit de mettre de la glace sur l’articulation pour ensuite consulter un médecin. Ce dernier effectuera des tests spéciaux pour juger de l’état du doigt. Généralement, les déchirures ou les fractures osseuses sont à exclure.

Le doigt de maillet

Cette blessure est souvent confondue à tort avec une fracture du doigt, à cause de son aspect. Elle oblige souvent le bout du doigt vers le bas avec force. Or, cette force sollicite le tendon extenseur pour finir par rompre l’os. Résultat, le bout du doigt est en suspend en position basse. Dans ce cas, se rapprocher d’un médecin est plus que préconisé. Ce dernier va poser une attelle spécialisée suite à un diagnostic correct ! Une fois l’attelle retirée, il est nécessaire de procéder à des exercices de rééducation du doigt.

Le pouce du skieur

Une autre blessure du doigt est le pouce du skieur. Il s’agit d’une douleur causée par le fait que le pouce est coincé dans une position, alors que le reste de la main est tourné en sens inverse. Conséquence, vous subissez une entorse du ligament croisé antérieur. Selon la gravité, la blessure peut être dévastatrice.

Si c’est votre cas, vous aurez du mal à utiliser votre pouce à bon escient, comme ne pas pouvoir saisir des objets en utilisant le pouce (tourner une clé, tenir un appareil…). Pour en guérir, une attelle d’épice est souvent suffisante. Par ailleurs, en cas de blessures graves, une intervention chirurgicale est indispensable !

Articles similaires