Actualité

Tout sur l’Abdominoplastie

L’abdominosplastie est un traitement contre le relâchement de la peau au niveau du ventre. Cette opération permettant d’éliminer l’excédent de peau relâchée ainsi que les corps gras est préconisée notamment en cas de vergetures, de cicatrices et d’excès de graisse. Voici l’essentiel à connaître sur cette opération de lifting.

À quel moment recourir à l’abdominosplastie ?

Lorsqu’on constate que la peau se relâche trop à cause d’un amas de graisse ou d’une cicatrice ou des vergetures, il est possible de penser à la plastie abdominale (autre nom de l’abdominosplastie).

A découvrir également : Rénovation thermique globale, est-ce possible d’obtenir de l’aide ?

L’intervention concerne la zone située entre le nombril et le pubis. Au cours de la chirurgie du ventre, l’excédent de peau ou de graisse sera retiré. La plastie abdominale peut également être idéale pour traiter un écartement des muscles abdominaux. Il est important de noter que le surplus de graisse s’accompagne souvent d’un relâchement musculaire. À ce titre, le bienfait esthétique de cette opération est double.

Dans certains cas, il n’est pas nécessaire de recourir à l’abdominosplastie pour enlever les excédents. Si par exemple, le relâchement cutané est modéré, il faudra uniquement réaliser une liposuccion.

A lire aussi : L’agriculture urbaine : un défi ou une utopie ?

Quels sont les différents types d’interventions ?

Il y a la mini-abdominoplastie qui permet d’enlever le petit relâchement cutané sous le nombril. Cette opération ne requiert pas de contact avec les muscles. Elle a de faibles risques de saignements et la cicatrice n’est pas très marquée.

L’autre type d’opération est l’abdoplastie complète. Le recours à cette opération est nécessaire lorsque le relâchement cutané est plus prononcé. Le chirurgien n’enlève pas seulement le surplus cutané, mais procède aussi à des « gestes » visant à faire émerger le nombril.

Comment se passe l’opération ?

Avant la plastie abdominale, il faut réaliser une anesthésie générale. Le jour de l’intervention, le chirurgien procédera à une légère liposuccion du ventre. Cette dernière consiste à aspirer l’amas de graisse dans les régions abdominales et les flancs dans le but de faire apparaître l’excédent cutané.

En fonction de l’importance dudit relâchement, une mini-abdominoplastie ou une abdoplastie complète sera réalisée. Une fois l’opération terminée, le patient restera pendant 1 à 2 nuits à l’hôpital (pas de quoi se mettre en arrêt maladie). Notons que la durée d’une abdominoplastie varie entre 1 et 3 heures.