L’Ouest affiche de très belles performances pour l’immobilier

Sur l’ensemble du territoire, les transactions immobilières ont connu un succès sans précédent depuis la fin 2015. Certaines zones sont encore plus séduisantes, c’est notamment le cas dans l’Ouest du côté de Vannes, de Nantes ou d’Angers.

Les chiffres dans l’Ouest sont très prometteurs

Si vous souhaitez acquérir un bien immobilier, il faudra sans aucun doute se focaliser sur plusieurs villes situées à l’ouest du territoire français. Cette zone s’avère être séduisante pour diverses raisons, elle attire ceux qui apprécient l’air de l’Océan. Il aurait des vertus positives sur la santé, mais il faut noter que la qualité offerte pour le quotidien est souvent nommée. Dans le Morbihan, une année record a été identifiée au vu des statistiques partagées, les agents ont donc eu l’occasion de participer à cet engouement. Des chiffres record ont été rassemblés pour les logements anciens.

A découvrir également : Les travaux de terrassement : définition et divers types de travaux de terrassement

Depuis 5 ans, Vannes n’avait pas connu un dynamisme immobilier aussi attractif

Les professionnels de ce secteur sont unanimes, ils insistent sur le fait qu’un volume de ventes aussi intéressant n’avait pas été attractif depuis près de 5 ans. La France a traversé une crise complexe depuis 2008, cela a donc eu des répercussions néfastes sur plusieurs marchés, dont celui de l’immobilier. Aujourd’hui, les agences sont aux anges, mais cette situation a surtout été aidée par la baisse significative des taux d’emprunt qui sont tombés à 1.31 % pour le mois de Novembre. Alors qu’une hausse a été annoncée, la courbe ne semble pas vouloir s’inverser. Un promoteur immobilier dans l’Ouest de la France pourra vous conseiller afin d’identifier le bien répondant à toutes vos exigences.

Dans l’ancien, les premiers appartements sont vendus 2000 euros le m²

Les professionnels qui exercent à Vannes ont souhaité sortir de ce silence en partageant notamment leur joie. Ils estiment que ce sont les appartements anciens situés dans le centre de la ville qui sont les plus plébiscités par les acquéreurs. Même si des travaux sont nécessaires, ils ne semblent pas représenter un frein, car, au vu des statistiques, ce sont tout de même quatre logements sur 5 qui sont à rafraîchir. Les consommateurs français sont donc portés par une bonne dynamique, une situation attractive et des taux d’emprunt très bas. Ils leur donnent l’envie de se projeter dans le futur. Au niveau des tarifs, il faudra prévoir aux alentours de 2000 à 2600 euros le m², mais la facture sera pratiquement doublée pour le neuf.

A lire aussi : Quel est le meilleur TAEG ?

Les investisseurs étrangers s’intéressent de plus en plus à l’Ouest

Les investisseurs étrangers sont aussi très présents dans le marché immobilier de la région Ouest. D’après les professionnels, ils représentent près d’un quart des transactions réalisées en 20XX. Ces derniers cherchent surtout à acquérir des biens haut de gamme dans les villes telles que Nantes, Rennes et Brest. Les prix y sont certes plus élevés mais restent attractifs pour ces acheteurs internationaux.

L’enjeu est alors de convaincre ces investisseurs étrangers en leur proposant des offres adaptées et sur-mesure pour leur permettre d’effectuer leurs transactions avec une grande facilité sans être contraints par la langue ou les différentes cultures locales qui composent l’Ouest français.

Cette tendance s’explique notamment par le dynamisme économique de cette zone géographique allié aux infrastructures développées depuis plusieurs années afin d’accueillir les populations externes souhaitant s’y implanter durablement : liaisons ferroviaires rapides entre les principales agglomérations ainsi qu’un accès bancaire simplifié…

Cette nouvelle donne pourrait avoir un impact sur le marché immobilier local qui voit se dessiner une évolution importante : une certaine spécialisation vers un public international friand d’appartements luxueux au détriment du marché local traditionnellement axé sur l’habitat collectif neuf ou ancien destiné plutôt à une population locale active.

Nul ne peut prédire quelle sera exactement l’évolution future du marché immobilier régional face à cet afflux important d’investissement provenant de l’étranger. Cependant, il est certain que ces dernières années ont connu une croissance record du marché immobilier régional, probablement due à l’attrait de la région pour les investisseurs étrangers.

Les villes moyennes de la région connaissent également une hausse de la demande immobilière

Si les grandes villes de la région Ouest connaissent une hausse importante des prix immobiliers, il ne faut pas pour autant négliger les villes moyennes qui attirent de plus en plus d’acheteurs. Ces dernières années, plusieurs communes ont vu leur marché immobilier s’animer avec une demande croissante.

Des villes comme Saint-Malo ou Saumur connaissent ainsi une progression du nombre de transactions et des prix à l’achat. Cette tendance est notamment due à un déplacement géographique des citadins qui cherchent un cadre de vie plus calme mais tout aussi dynamique. Le télétravail facilite ce type d’installation dans ces zones géographiques moins urbanisées.

Les villes moyennes proposent aussi un prix au mètre carré attractif, permettant ainsi aux acheteurs souhaitant investir dans la pierre d’avoir accès à des biens immobiliers spacieux et confortables sans trop se ruiner. Cela reste néanmoins relatif à chaque ville : certaines connaîtraient même actuellement une évolution importante vers l’augmentation vertigineuse des prix…

Les avantages fiscaux accordés par certains dispositifs tels que le Pinel encouragent aussi les investisseurs potentiels à se tourner vers ces villes moyennes plutôt qu’en direction des zones métropolitaines déjà saturées en termes d’immeublisation.

Cette hausse démographique peut créer certains problèmes pour ces agglomérations secondaires : manque de logements disponibles face à l’afflux de population, embouteillages récurrents dus à la saturation des routes… Il faut travailler sur leur attractivité afin de proposer une qualité de vie optimale pour tous leurs habitants.

L’Ouest affiche effectivement de très belles performances dans le secteur immobilier. Si les grandes villes sont toujours aussi prisées par les investisseurs étrangers, il ne faut pas négliger la montée en puissance des villes moyennes qui deviennent aussi très attractives. Le marché immobilier régional semble donc offrir un panel varié d’opportunités où chacun peut y trouver son compte selon ses aspirations professionnelles ou familiales.

Nul ne sait toutefois si cette tendance se poursuivra dans les années à venir. Ce marché peut être influencé par plusieurs facteurs extérieurs : évolution du contexte économique régional ou national, choix politiques locaux… Toutefois, malgré cela, on constate que l’Ouest reste jusqu’à présent une région dynamique et attractive pour ceux cherchant à investir dans ce domaine particulier qu’est l’immobilier.

Articles similaires