Business

Les difficultés d’un chef d’entreprise

De nombreuses difficultés sont à considérer lorsque l’on souhaite se lancer son entreprise. Ces difficultés jalonneront votre parcours professionnels et il vaut mieux les anticiper afin de mieux gérer le stress qui les accompagne.

Gérer sa trésorerie

Ce point important du métier de chef d’entreprise fait partie des tâches qui demandent beaucoup de travail, surtout au début de l’activité. Il peut être en effet difficile de rémunérer les fournisseurs avec qui vous travaillez, d’être payé par un client, d’avoir une baisse dans votre activité ou de gérer financièrement vos investissements.

A lire en complément : 3 modèles de lave-main inox pour lutter contre le Coronavirus

Peu de personnes auront une trésorerie importante et il vous faudra vous  armer de patience et trouver des moyens de vous en sortir. Cela passe par la négociation avec vos collaborateurs et vos fournisseurs, le fait d’être capable de construire un réseau solide, relancer de la bonne façon les clients et connaitre les aides et les droits mis à disposition par l’URSSAF et les impôts.

Chaque jour est important pour un chef d’entreprise et c’est un travail quotidien qu’il doit réaliser pour maintenir sa trésorerie à flot.

A découvrir également : Entreprises, restez à l'affût des opportunités

Des compétences en management

Etre un bon manager s’apprend et il est normal de faire des erreurs. Vous pourrez avoir des difficultés à gérer et motiver votre équipe, vous pourrez vous rendre compte aussi que vous n’avez pas recruté les bonnes personnes ou que le manque de compétences dans certains domaines vous demande plus de temps.

Il faut savoir analyser ses erreurs et vouloir se perfectionner. Garder une bonne ambiance au travail n’est pas toujours évident et vous comprendrez vite qu’il ne suffit pas de donner des tâches à accomplir pour qu’elles soient réalisées comme vous l’espériez.

Pour vous aider, vous gagnerez à vous former et à déléguer certaines missions comme celle du recrutement par exemple. Veillez à repérer les compétences de chacun pour vous aider à réaliser vos objectifs, servez-vous de ces compétences pour pallier vos difficultés.

Les choses doivent être faites dans les règles, au risque de finir aux prud’hommes comme de nombreux entrepreneurs.

Le sens du commerce

Là encore, une formation vous sera d’une aide précieuse. Rencontrer les clients et négocier ne s’invente pas et cette partie du travail a découragé plus d’un chef d’entreprise.

Les premières années de votre activité seront aussi les premières confrontations avec les clients. Il faudra les convaincre et être clair dans votre discours. Vous n’aurez pas forcément les réponses auxquelles vous vous attendez, c’est donc une mission qui se prépare. Les formations sont là pour vous y aider.

Pour le commerce, l’écrit est aussi important que l’oral, ce sont deux exercices différents dans lesquels vous devrez faire vos preuves.

Choisir ses collaborateurs

Les divergences de point de vue entre associés ont signé l’arrêt de mort de nombreuses entreprises. Il est en effet très courant que les associés finissent en conflit et que cela mène à des difficultés compliquées à surmonter.

Que ce soit sur des objectifs différents ou de la lassitude, les possibilités de divergences sont nombreuses. C’est pourquoi choisir ses associés avec soin est capital. Chaque rôle et mission doivent être définis.

Les objectifs et les visions de chacun doivent être abordés afin d’éviter toute fausse route. Un manque de communication peut aboutir à un climat toxique qui fera du mal à tous et à l’entreprise.

Ne pas compter ses heures

Avoir une entreprise c’est de l’investissement à plein temps et il vous faudra faire preuve d’endurance. Si vous souhaitez avoir un rythme calme avec 35 heures par semaine, vous avez mal choisi votre voie.

Ici il faudra accumuler les heures de travail, faire preuve de rapidité, savoir gérer son stress et sa fatigue. Votre motivation vous aidera à résister aux différents problèmes que vous rencontrerez.

Gérer une entreprise ce n’est pas faire un sprint mais plutôt un marathon. Cela demande une certain résilience et de supporter les pressions subies régulièrement. Vous aurez effectivement à gérer de nombreux imprévus mais il vous faudra rester solide pour les résoudre.

Les changements de cap d’une entreprise

Il n’est pas inhabituel qu’une entreprise doive modifier son business model. Ce revirement peut être très déstabilisant et vécu comme un échec mais il est au contraire normal et courant.

En tant qu’entrepreneur vous devrez vous adapter aux nouveaux enjeux technologiques par exemple. Ces derniers transforment de nombreux métiers. Gérer une entreprise c’est se lancer parfois dans l’inconnu et cela fera partie de vos missions de pivoter en faisant des choix stratégiques.

Gérer les urgences

Les entrepreneurs prennent vite l’habitude de travailler dans l’urgence. Et celle-ci est présente plus que l’on ne le pense. On constate aussi que l’urgence se crée puisqu’un chef d’entreprise qui n’a plus rien à faire va construire d’autres projets qui lui amèneront des situations d’urgence à régler.

Les imprévus à gérer dans une entreprise sont nombreux. De la non réception d’un produit, à l’absence d’un salarié en passant par les réclamations d’un client, vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer.