La SCPI est-elle toujous un placement rentable ?

La SCPI est-elle toujours un placement rentable

Effectuer des placements en « pierre papier » n’est pas la même chose que le placement immobilier classique. Via un système d’actions ou de parts, L’investissement se fait dans divers biens immobiliers dont l’acquisition a été faite par la société civile de placement immobilier ou SCPI. On constate notamment que cette alternative devient de plus en plus plébiscitée durant ces dernières années. Voyons si investissement est SCPI est toujours rentable.

Les points forts de la SCPI

Pour commencer, l’investissement dans une société civile de placement immobilier est de nos jours accessible à un public plus vaste, comme en témoigne la démocratisation de l’investissement immobilier. À l’opposé d’un bien en direct qui requiert des sommes élevées, il est possible d’effectuer un placement dans une SCPI de rendement ou une SCPI fiscale à partir de 185 euros, sans plafond d’investissement. Rendez-vous sur scpi-8.com pour en savoir plus.

A lire également : Comment créer une agence immobilière ?

Ensuite, la SCPI se caractérise par une mutualisation du risque. Quand on détient un taux dans chaque bien d’un parc immobilier d’une société civile de placement immobilier, les risque sont mutualisés. Quand vous placez vos fonds dans un studio afin de le louer, le risque est concentré sur le locataire. Ce qui est l’inverse en SCPI ou il n’y a pas qu’un mais plusieurs locataires : en cas de problèmes avec l’un d’eux, le risque sera mutualisé avec les autres revenus locatifs perçus.

L’investissement en SCPI ne requiert pas de gestion, encore moins de trésorerie. Par ailleurs, la SCPI distribue aussi à ses collaborateurs un loyer net de charges.

A lire aussi : Les travaux de terrassement : définition et divers types de travaux de terrassement

SCPI est-elle toujours un placement rentable

La souplesse de la SCPI est également un atout de taille. En effet, vous pouvez décider de céder une partie ou encore l’intégralité de vos parts. Si vous faites des placements dans un appartement et que dans 20 ans, vous souhaitez récupérer une partie de votre placement, alors vous pourrez vendre le bien en question. Au niveau de la SCPI où la vente d’une parcelle des parts est réalisable, le reste pourra vous permettre de continuer à recevoir un rendement.

Les limites de la SCPI

Comme vous l’aurez compris, le SCPI est un placement locatif et l’immobilier renferme pas mal de risques. Le risque de perte de capital est à noter, car la valeur du parc immobilier est influencée par la conjoncture du secteur. Lorsque le prix global de l’immobilier tend vers la baisse, cela aura des répercussions sur le coût des parts. Par ailleurs, il convient de souligner que la fonction des investisseurs est limitée ; ceux-ci ont pour but premier de fournir du capital à la CCPI.

En dépit de la mutualisation du risque, un risque de carence locative est à prévoir avec la SCPI. Le taux de distribution sur valeur de marché ou TDVM et le TOF (taux d’occupation financier) sont liés. Si ce dernier baisse, la performance va baisser.

La société de gestion ne présente aucune garantie concernant la revente des parts. Toutefois, celles-ci sont perçues comme étant très liquides. L’AMF a appliqué des mesures pour rendre encore plus aisée la revente, même lorsqu’il y a une crise immobilière.

Enfin, vous devez choisir avec soin la SCPI dans laquelle vous allez investir. La société de gestion est la base de la SCPI, car elle est responsable de la distribution du rendement en concluant des affaires rentables.

Articles similaires