Les différents types de reconstruction mammaire

La reconstruction mammaire peut avoir différentes origines, comme un souci de taille (volume trop ou pas assez important), il s’agit là d’une reconstruction esthétique, ou suite à une pathologie comme un cancer. Lorsque la reconstruction est pratiquée juste après la chirurgie on parle de reconstruction immédiate. La reconstruction peut également être envisagée plus tard, après une mastectomie par exemple. Il existe différents types de reconstruction mammaire, soit par l’utilisation d’un implant mammaire, soit en utilisant des tissus provenant d’autres parties du corps. Si vous souhaitez en savoir plus sur la reconstruction mammaire, lisez notre article.

Pourquoi une reconstruction mammaire ?

Lorsque l’on parle de reconstruction mammaire, on fait généralement référence à une intervention de chirurgie plastique pratiquée suite à l’ablation d’un cancer. L’opération vise à restaurer le sein après une mastectomie partielle ou totale. Elle peut être réalisée immédiatement après l’acte de chirurgie ou après la fin de la radiothérapie. La reconstruction mammaire peut être réalisée à l’aide d’implants, d’un lambeau de tissu provenant d’une autre partie du corps ou parfois des deux. La reconstruction mammaire n’est pas la même chose que l’augmentation ou la réduction mammaire, qui sont davantage des actes de chirurgie esthétique.

Lire également : Comment détendre les muscles du dos ?

La reconstruction mammaire vise à restaurer un sein pour lui rendre son aspect naturel après une mastectomie, tandis que l’augmentation mammaire est utilisée à des fins esthétiques.

La reconstruction mammaire peut être effectuée en même temps qu’une mastectomie ou après la fin du traitement du cancer du sein. Si une femme subit une double mastectomie avec reconstruction, elle ne disposera pas du tissu mammaire nécessaire à la fabrication d’un mamelon ; une autre intervention sera donc effectuée pour créer un mamelon et une aréole. La reconstruction mammaire a pour but de restaurer un sein d’aspect et de texture naturels après une mastectomie. L’objectif est de se sentir à nouveau soi-même après le traitement du cancer du sein.

A lire en complément : Quand prendre gouttes de CBD pour dormir ?

Types de reconstruction mammaire

La reconstruction mammaire permet de redonner au sein un aspect aussi naturel que possible. On distingue 2 grands types de reconstructions mammaires, via un implant ou en utilisant un tissu provenant du corps de la patiente. La reconstruction peut être réalisée au moment de l’acte de chirurgie (dans le cas d’une mastectomie) ou après dans un second temps.

Reconstruction mammaire avec des tissus provenant d’une autre partie du corps

Ce type de reconstruction mammaire s’appelle une reconstruction mammaire autologue. Elle utilise du tissu graisseux ou musculaire du corps de la patiente pour reconstruire le sein. Dans les grandes villes, certaines cliniques ou centre de chirurgie à Paris proposent le lipofilling dont le principe est d’injecter de la graisse provenant de la patient pour reconstruire le sein. La graisse est récupérée en fonction des possibilités au niveau de l’abdomen, des fesses ou du dos. Un autre type de chirurgie autologue utilise des muscles de la patiente, on parle alors de reconstruction par lambeaux. La reconstruction par lambeau est une intervention plus complexe que la reconstruction par lipofilling, mais elle peut permettre d’obtenir une meilleure forme et une meilleure fonction du sein à long terme. Le principe est d’utiliser soit un lambeau de muscle du grand dorsal, du grand droit de l’abdomen ou encore un lambeau de DIEP (de l’anglais Deep Inferior Epigastric Perforator et qui correspond à un prélèvement de peau et de graisse au niveau de l’abdomen). Cependant, toutes les femmes ne sont pas candidates à la reconstruction par lambeau, et ici encore, le chirurgien sera force de proposition en fonction de l’anatomie de la patiente mais surtout du type de reconstruction envisageable.

Reconstruction mammaire avec un implant

La reconstruction par implant est le choix le plus populaire parmi les patientes en reconstruction mammaire. Avec cette procédure, un implant, généralement en silicone souple, est placé dans le tissu mammaire pour créer un nouveau sein. L’implant le plus couramment utilisé pour la reconstruction mammaire est le type sous-musculaire, qui est placé sous le muscle. Ce type d’implant est souvent utilisé pour la reconstruction mammaire après une mastectomie d’un ou des deux seins, car il offre plus de volume et de soutien que le type sous-glandulaire, qui est placé au-dessus du muscle. Certaines femmes choisissent d’avoir des implants salins, qui contiennent un liquide à l’intérieur qui leur donne un aspect et une sensation plus naturels.

Reconstruction mammaire immédiate

Dans certains cas, lorsque l’ablation de la tumeur épargne assez les tissus mammaires sains, il est possible de procéder à une reconstruction mammaire. Ce type de reconstruction offre de nombreux intérêts. En effet, une seule chirurgie permet d’une part de retirer la tumeur, et d’autre part de reconstruire le sein. L’autre avantage tout aussi important est d’un point de vue psychologique pour la femme, qui après l’opération ‘retrouve’ son sein, débarrassé de sa tumeur. Seul le chirurgien peut envisager de proposer une reconstruction immédiate au vu de la tumeur et bien sûr après validation de la patiente.

Avantages et inconvénients de la reconstruction mammaire par implants

La reconstruction mammaire par implants présente de nombreux avantages, notamment un taux élevé de satisfaction des patientes et de bons résultats à long terme. L’intervention est relativement simple et peut être réalisée en même temps que la mastectomie. Elle est également moins coûteuse que les autres types de reconstruction. Les inconvénients de la reconstruction mammaire par implants comprennent la nécessité de soins continus, les risques et complications potentiels et la possibilité de devoir subir une autre opération à l’avenir.

En conclusion, la reconstruction mammaire est une procédure vers laquelle se tournent de nombreuses femmes après un cancer. La reconstruction mammaire permet de tourner une page après avoir combattu un cancer. Il permet à la femme de retrouver une anatomie aussi naturelle que possible, mais le choix du type de reconstruction dépendra surtout du type de cancer et de la mastectomie partielle ou totale qu’elle aura subi. Dans certains cas, la patiente choisira le type de soin et de chirurgie en fonction des possibilités de reconstruction pré-opératoire.

Articles similaires