La Corse, pays du running

rough road surround trees with fogs

Tout comme le massif alpin et le massif pyrénéen, la Corse est probablement la région la plus propice pour la pratique du running et du trail. En effet, la Corse dispose de nombreux parcours de trail escarpés, le tout dans un cadre naturel magnifique. Vous avez décidé de découvrir ce territoire en pratiquant cette activité sportive ? Quels sont les parcours et sentiers à faire au moins une fois ?

Le sentier des douaniers

Dès lors qu’il y a un littoral, il y a forcément un sentier des douaniers. La Corse ne fait pas exception à cette règle. En haute Corse, celui-ci débute au niveau du port de Macinaggio pour terminer sur la côte ouest à Centuri.

A lire en complément : Les destinations américaines à visiter pour réaliser des découvertes culturelles

Sa longueur est relativement importante pour un trail puisqu’il fait tout de même 26 km. Toutefois, il n’y a aucune difficulté particulière au niveau du sentier douanier. C’est un excellent moyen de se mettre en jambe en arrivant sur l’île de beauté.

En effet, vous pourrez profiter d’un cadre naturel splendide comme la plage de Tamarone, les falaises qui longent le sentier ou encore la mer d’un bleu incroyable. Si vous en avez l’occasion, profitez de votre passage dans la région pour faire une halte sur les dunes de Barcaghju. C’est une étape incontournable du sentier du littoral.

Lire également : La créatine : quelle utilité ?

Courir sur les hauteurs de Porto-Vecchio

Si la Corse est synonyme de mer d’un bleu transparent, l’île de Beauté ne se résume pas à son seul littoral. L’intérieur des terres, beaucoup plus montagneux, est très intéressant pour faire du trail.

Ainsi, l’un des plus beaux spots pour aller courir en Corse se trouve sur les hauteurs de l’ancienne cité génoise Porto-Vecchio (Portivechju). Pour être exact, ce parcours dans le sud-est de l’île se situe entre Pruna et Porra.

person wearing black hiking shoes standing on rocky ground during daytime

Il se traduit par un dénivelé positif de 259 mètres sur un parcours d’une longueur totale de 9 kilomètres. Comme le sentier des douaniers, ce trail est accessible à tous les runners, et ce, quel que soit le niveau. Sans difficulté particulière, il vous même dans l’arrière pays, entre mer et montagnes.

Le trail Belvédère-Campomoro

Le trail Belvédère-Campomoro suit le parcours éponyme, en Corse du Sud. Le tracé suit un itinéraire aller-retour de 23,4 km avec un dénivelé positif de 512 m de dénivelé positif. Le sol est composé tantôt de terre, tantôt de cailloux, voire de sable.

Le trail Belvédère-Campomoro vous emmène dans les terres et forme une boucle qui finit par longer la mer. Le sentier bénéficie d’un balisage clair. Il peut relativement peu fréquenté et est agréable tout au long de l’année. Il se perd au milieu de la nature sauvage particulièrement fleurie au printemps et en été.

C’est l’un des plus beaux sentiers de running de la région.

Le GR20, le plus mythique

Parmi les incontournables à faire en running en Corse, il y a évidemment le GR20. Ce sentier vous fait traverser l’île de Beauté depuis Calenzana dans le nord jusqu’à Conca dans le sud.

Les randonneurs aguerris l’apprécient pour les nombreuses difficultés qu’il propose tout au long du parcours. En running,ce sont ces mêmes difficultés qui en font l’un des sentiers de course à pied les plus appréciés des sportifs. Il faut toutefois déjà avoir un certain niveau. Si vous débutez dans le running, ce n’est pas le sentier qu’il faut faire pour une première tentative.

En effet, il présente un dénivelé positif de 13 000 mètres et s’étale sur plus de 180 kilomètres de longueur. Il a d’ailleurs accueilli pour la première un ultra trail en 2020. Le record de temps est actuellement détenu par le sportif français de haut-niveau François d’Haene. Il a couru les 180 kilomètres du GR20 en 31 jours et 06 minutes.

La Via Romana

Si vous avez une bonne condition physique, le GR20 n’est pas le seul sentier auquel vous pouvez vous attaquer en Corse. Il y a également l’incontournable Via Romana.

Il s’agit également d’un ultra trail de 4000 m de dénivelé positif et long de 62 kilomètres. Il est relativement compliqué. Toutefois, vous pouvez vous essayer avec des parcours intermédiaires, plus courts.

Enfin, de manière générale, l’île de Beauté se prête facilement à la pratique du running. Vous n’avez d’ailleurs pas besoin de nécessairement suivre l’un des parcours précédemment cités pour prendre du plaisir lors de la pratique de votre sport favori.

© idealo.fr

Articles similaires