Actualité

Pourquoi les français sont mieux en espagnol qu’en anglais ?

espagnol

D’après une étude réalisée par le ministère de l’Éducation nationale, les Français en fin de scolarité ont un niveau d’éducation bien plus faible en langues étrangères que les élèves des autres pays d’Europe. Toutefois, tout laisse croire qu’ils arrivent à s’en sortir en espagnol et affichent de bien meilleurs résultats qu’en anglais. Le fait que l’anglais soit moins accessible que l’espagnol en formation en espagnol à Paris s’explique principalement par 3 raisons. Les voici.

A lire également : Comment choisir sa mutuelle ?

Le français : une langue mondiale, mais en dessous de l’anglais

Le français est la seconde langue dans le monde en termes de diffusion mondiale. Bien qu’elle soit très loin derrière l’anglais, il est parlé sur les 5 continents et ceci est sans doute la raison pour laquelle certains élèves n’ont pas tendance à s’investir dans l’apprentissage d’une nouvelle langue. Il ne faut pas surtout oublier que le français reste beaucoup plus diffus dans le monde que l’espagnol. Du coup, les élèvent sympathisent mieux avec cette langue ibérique pour communiquer avec leurs confrères.

L’anglais est phonétiquement plus difficile que l’espagnol

Il faut dire que les voyelles sont l’une des grandes complexités chez l’Anglais. Mais elles ont loin derrière les diphtongues (les types de voyelles qui changent de timbre en cours d’émission). Ce qui rend la prononciation de l’anglais bien plus difficile. Pour l’espagnol, c’est une langue bien plus familière, car il s’agit d’une langue romane. Du coup, malgré l’existence de l’accent tonique sur certaines syllabes, les voyelles restent claires et simples. De plus, elles ne changent presque jamais de timbre en cours d’émission. Résultat : l’espagnol ne présente vraiment pas de réelle difficulté phonétique par rapport à l’anglais lors d’une formation en Espagnole à Paris.

A lire également : Antivol de magasin : quels sont les différents types de systèmes ?

L’anglais une langue très difficile sur plusieurs domaines

Outre la phonétique, l’anglais est une langue très difficile sur plusieurs autres plans. Il y’a en effet une morphologie simple si on entend par là l’absence de déclinaison des noms ainsi que la relative simplicité de la conjugaison des verbes. Cependant, si on parle d’expressions telles que celles qui ont des adverbes à la suite de verbes et qui en changent totalement le sens. Par exemple, l’expression « to call someone out » signifie mettre quelqu’un dehors. Mais analysée mot à mot, elle signifie « dire quelqu’un hors de ». Du coup, on a du mal à comprendre. Du coup, le sens à donner aux expressions n’est plus déductible des différents mots qui les composent, mais d’une considération d’ensemble. Ce qui est assez compliqué pour un francophone.