Comment modifier les amortisseurs arrière de son véhicule ?

Si lors de la conduite, vous ressentez beaucoup les chocs et les effets de rebond, c’est qu’il peut y avoir un souci au niveau de vos amortisseurs. Un amortisseur usé ou cassé n’immobilisera pas votre véhicule, mais notez bien qu’il est dangereux de rouler avec des amortisseurs défaillants. Dans certains aussi, la réparation n’est plus possible et il faudrait envisager leur remplacement. Dans cet article, nous allons faire un zoom sur les amortisseurs arrière HS et sur leur remplacement.

Le rôle des amortisseurs arrière du véhicule

Même si vous ne vous connaissez pas en mécanique : vous devez savoir qu’on a des amortisseurs avant et des amortisseurs arrière. C’est le ressort de suspension qui relie ces amortisseurs. Que ce soit ceux à l’avant ou à l’arrière, les amortisseurs ont pour rôle d’éviter les effets de rebond et de limiter les chocs lors des trajets. En d’autres termes, ils participent au confort de conduite.

A lire aussi : Répercussions et analyse de l'accident survenu sur la N12 aujourd'hui

La durée de vie des amortisseurs est estimée aux alentours de 80 000 km. Pour un véhicule très sollicité, les amortisseurs ne vont pas tenir jusqu’aux 80 000 km. L’usure de ces amortisseurs se fera sentir avec une mauvaise tenue de route ou une rigidité de la conduite. Vous pouvez également entendre des bruits bizarres ou constater un allongement des distances de freinage. Ces signes doivent vous mettre la puce à l’oreille et songez à modifier amortisseur arriere.

Procéder au remplacement des amortisseurs arrière

Pour remplacer les amortisseurs arrière, vous n’êtes pas obligé de passer chez le garagiste. Vous pouvez procéder à cette opération vous-même. Il faudrait tout de même être prudent. Si vous n’avez aucune notion en mécanique, il serait tout de même judicieux de confier la modification de ses amortisseurs arrière à un professionnel, car une mauvaise installation peut remettre en cause votre sécurité sur la route.

A lire aussi : Les étapes importantes à suivre pour une demande de carte grise

Étape 1 : Lever le véhicule

La première chose à faire est de caler les roues. Pour accéder facilement aux amortisseurs arrière, il faut surélever le véhicule. Pour ceci, vous devez vous munir de votre cric. N’oubliez pas les chandelles pour réaliser cette opération en toute sécurité.

Étape 2 : Dévisser le boulon et l’écrou

Mettez-vous bien à l’arrière afin de repérer le boulon qui traverse l’œil de l’amortisseur. C’est ce boulon-là qu’il faut dévisser. Précisons que d’un véhicule à un autre, la manière dont il faut enlever ce boulon peut être différente, alors référez-vous au carnet d’entretien de votre voiture. Sur la partie supérieure de tige d’amortisseur, vous aurez un écrou. Il faut également desserrer celui-ci. Si vous avez des difficultés à débloquer l’écrou, vous pouvez utiliser du dégrippant.

Étape 3 : Retirer l’amortisseur

Maintenant, vous pouvez déloger l’amortisseur. Avant de procéder au montage du nouvel amortisseur, prenez le temps de comparer l’ancien et le nouvel amortisseur. Vous pourrez ainsi constater l’état de votre ancien amortisseur, mais ceci vous permettra également que le nouvel amortisseur convienne vraiment à votre voiture.

Étape 4 : Monter le nouvel amortisseur

Si vous n’avez pas eu de problème au démontage, le montage sera d’autant plus facile, car il faut tout simplement procéder l’opération dans le sens inverse. Il faut mettre la nouvelle pièce dans la jambe de suspension et de revisser le boulon et serrer au maximum l’écrou.

Vous pouvez maintenant faire un tour pour tester votre voiture et apprécier le confort à la conduite. Pour optimiser la durée de vie de vos amortisseurs, on vous déconseille de surcharger la voiture. Lorsque vous approchez un ralentisseur ou un dos-d’âne, ralentissez aussi.

Le budget à prévoir pour le remplacement d’un amortisseur arrière

Si vous ne vous sentez pas à la hauteur pour cette opération, allez chez le garagiste. Comme il y a deux amortisseurs arrière, il serait judicieux de remplacer la paire en même temps. Pour l’acquisition de cette paire, il faut prévoir un budget entre 250 et 350 euros. Le coût sera plus élevé si vous devez aussi changer les coupelles d’amortisseurs.

Pour ce qui est de la main d’œuvre, elle est variable d’un garagiste à un autre. Certains garagistes peuvent également vous proposer une offre complète comprenant les nouveaux amortisseurs arrière, la main d’œuvre ainsi qu’un diagnostic de sécurité.

Articles similaires