Actualité

Marseille : le ministère du Travail autorise le licenciement d’un délégué CGT de Sodexo

Le ministère du Travail a autorisé le 27 juin dernier le licenciement d’un délégué CGT de Sodexo. Une décision qui va à l’encontre de la décision de l’inspection du travail. L’avocat licenciement Marseille du principal intéressé estime qu’il s’agit d’une décision politique dans un contexte de conflit autour du projet de loi de travail. Il entend surtout mener introduire un recours en annulation devant le tribunal administratif. Revenons sur cette affaire.

cgt

Un dossier qui remonte à janvier 2015

C’est en décembre 2015 que l’entreprise Sodexo avait licencié 18 employés grévistes pour faute grave. Au final, 11 d’entre eux ont été réintégrés après un accord avec la CGT et le groupe. En effet, ces salariés avaient été pour avoir refusé de reprendre le travail au lendemain d’une grève à la cuisine centrale des cantines marseillaise et de la signature par plusieurs délégués d’un protocole de fin de conflit. Parmi ces délégués, on a Yvon Caprice qui avait 22 ans d’ancienneté dans l’entreprise et qui avait poursuivi la grève le lendemain.

L’inspection du travail s’est de fait opposée à son licenciement pour faute lourde estimant qu’il ne faisait qu’exercer son droit de grève.

Après avoir été saisi par Sodexo, le ministère du Travail a finalement estimé que le délégué avait joué un rôle d’incitation sur ses collègues grévistes. Selon son avocat licenciement Marseille, c’est une décision politique au regard de l’incohérence du justificatif fourni par le ministère du Travail. Il estime surtout que le gouvernement a pour ambition de répondre à toutes les doléances du patronat et est en train de jouer un double jeu autour de la loi de travail.

La bataille continue

Après ces déclarations de l’avocat licenciement Marseille, la CGT est montée au créneau pour dénoncer une « répression syndicale » qui vise clairement la CGT. Du coup, la décision de la ministre du Travail Myriam El Khomri va à l’encontre de celle de l’inspection du travail. En attendant, le combat continue et on attend tous ce que va donner le recours introduit au niveau du tribunal administratif de Marseille.

Pour rappel, Sodexo est un groupe français fondé il y a environ 50 ans à Marseille. Il se présente aujourd’hui comme le leader mondial des produits de qualité de vie à travers la fourniture aux prisons, hôpitaux et universités. Il emploie aujourd’hui plus de 37.000 personnes en France et se présente surtout comme le 1er employeur français dans le monde.