Le cuivre
Santé

Le cuivre : un métal qui nous veut du bien

En général, les bijoux sont portés pour mettre en valeur notre physique ou notre tenue vestimentaire. Mais ce que l’on ignore, c’est qu’en portant ces parures régulièrement, sous forme de colliers, de montres, ou autres, on contribue aussi à l’amélioration de notre santé mentale et physique. En effet, les pierres naturelles et les métaux quels qu’ils soient, ont tous des propriétés bénéfiques pour le corps. Dans cet article, nous allons voir en détail l’un des métaux les plus utilisés dans la joaillerie : le cuivre.

Le cuivre

A découvrir également : 5 bonnes raisons de consommer la cétone de framboise

L’origine du cuivre

Comme l’argent ou l’or, le cuivre est un métal naturel, c’est-à-dire qu’il n’a pas été créé par un procédé, mais qu’il se trouve à l’état sauvage.

C’est d’ailleurs le premier métal qui a été utilisé par l’Homme dans son histoire, comme le marbre pour les mobiliers du salon.

A lire en complément : Comment choisir la cigarette électronique haut de gamme ?

Mais c’est aussi un oligo-élément, c’est-à-dire un constituant majeur de nombreuses enzymes et protéines présentes dans l’organisme et nécessaire pour son bon fonctionnement.

Tout d’abord, sa présence dans le corps permet une meilleure respiration cellulaire.

Ensuite, il participe à la fabrication d’hémoglobine et dans la continuité logique à l’augmentation du taux de globules rouges dans le sang.

Le cuivre

Les dangers du manque de cuivre

Comme on l’a vu plus haut, c’est un oligo-élément, un composant indispensable pour une bonne santé.

Son omniprésence dans le corps humain n’empêche pas qu’on en ait besoin en apport extérieur. En effet, la quantité moyenne de cuivre naturel dans un corps n’est pas suffisante pour guérir certaines anomalies.

Le manque de cuivre peut avoir des effets néfastes pour le corps humain. En prenant de l’âge, le système nerveux d’un individu commence à ralentir.

L’apparition trop rapide des cheveux blancs peut être un signe de carence en cuivre. Chez les femmes, les symptômes de la ménopause peuvent se décupler en cas de carence.

Comme le système immunitaire est perturbé par la carence, les infections multiples peuvent survenir très vite, mais aussi des maladies de la peau.

Les maladies osseuses sont également fréquentes quand il n’y a pas assez de cuivre dans l’organisme.

Les douleurs chroniques aux articulations vont persister et devenir handicapantes.

Si on ne fait pas un traitement rapide, les conséquences peuvent être plus graves, on pense notamment à l’arthrose ou à l’ostéoporose qui survient surtout chez les enfants en bas âge.

Il arrive aussi que l’on soit sujet à une fatigue inexplicable combinée à une impression de faiblesse, à des difficultés de concentration et à une pâleur du teint, ce sont les symptômes de l’anémie.

En effet, quand il y a un manque de cuivre, un déficit en fer sera aussi inévitable. Cela peut s’aggraver et entraîner des problèmes cardiovasculaires.

Le cuivre

Les effets du cuivre sur l’organisme

Tout d’abord, la première vertu du cuivre est qu’il s’agit d’un antibactérien. Cette propriété lui permet de combattre efficacement les bactéries les plus dangereuses et d’enrayer leur prolifération dans l’organisme.

Le cuivre est également un antioxydant très puissant. De cette manière, il contribue à l’élimination des toxines et aussi à ralentir le vieillissement des cellules.

De plus, il participe activement à la production massive de globules rouges. Avec une quantité de cuivre dans la normale au sein de l’organisme, on est assuré d’avoir un excellent système immunitaire.

Ensuite, c’est un oligo-élément qui agit comme un stimulant naturel. Ainsi, il diminue drastiquement les douleurs aux muscles et autres articulations.

Le port d’un bracelet en cuivre est le moyen le plus efficace de traiter les douleurs aux articulations.

Comme autre vertu du cuivre, on peut noter qu’il règle le transit intestinal. Utiliser du cuivre permet de régler facilement les problèmes digestifs comme la constipation ou les ballonnements.

Enfin, le contact du cuivre sur le corps est apaisant et peut diminuer le niveau de stress d’un individu.

Les sources alimentaires de ce métal

Un adulte a besoin d’en moyenne 2 à 5 mg de cuivre par jour pour garder une bonne santé. En dessous de cette quantité, on peut dire qu’il y a une carence.

Quand on prend de l’âge, les besoins en cuivre vont augmenter inévitablement. C’est pourquoi il est utile de connaitre les aliments qui en sont riches pour assurer la satisfaction de ces besoins journaliers.

Les fruits de mer, notamment les crevettes et le crabe sont d’excellents réservoirs à cuivre. Cependant, il n’est pas conseillé d’en manger tous les jours.

On peut alors opter pour toutes sortes de noix comme les noisettes, les amandes ou les châtaignes. Les abats figurent aussi dans les aliments les plus riches en cuivre.

Comme on le sait, une carence en cuivre peut être dangereuse pour la santé, c’est pourquoi il faut veiller à en consommer tous les jours.

Toutefois, il faut aussi faire attention à ne pas le consommer en excès. Effectivement, le cuivre en démesure peut être plus néfaste qu’une carence si on ne fait pas attention.