Santé

Versement capital décès prévoyance : quand doit l’assureur le faire ?

Outre les obsèques pour honorer le défunt, il y a plusieurs démarches administratives importantes à effectuer dans des délais précis. C’est le cas du versement du capital décès prévoyance.

Versement de capital décès : deux délais à retenir

Lire également : Une famille bien protégée grâce à une mutuelle et des conseils adaptés

À la suite du départ d’un proche, le contrat signé par le défunt auprès de l’assureur devrait permettre d’y avoir accès en partie dans les 48 heures après le décès. Une partie du capital sera mise à votre disposition pour assurer les différentes dépenses urgentes engendrées par le malheureux évènement.

Le versement du capital décès prévoyance n’est pas une opération qui se fait automatiquement. En tant que bénéficiaire, vous disposez d’un mois maximum pour effectuer la démarche pour le déblocage de ce capital.

A lire également : Quelle assurance maladie choisir auto-entrepreneur ?

Qu’est-ce qui peut reporter la date du versement ?

Si tout se passe bien, l’assureur du défunt devrait verser en une fois le capital décès prévoyance au plus tard un mois après le décès. Cependant, il est possible que ce délai soit prolongé pour de nombreuses raisons. Pour connaître le délai de versement capital décès prévoyance, voici quelques points essentiels.

Soucis du côté de l’assureur

Bien que ce soit assez rare, l’assureur pourrait avoir du mal à verser le montant du capital décès prévoyance. En cas de retard de paiement alors que vous avez fourni tous les documents nécessaires, l’assureur est obligé par la loi de vous verser des indemnités.

Soucis concernant le dossier de succession

À cause de la constitution du dossier de succession, le délai de versement du capital décès peut aller jusqu’à un an. Voilà pourquoi, il est recommandé de compléter le dossier aussi vite que possible avec le soutien d’un accompagnateur.

Les modalités du contrat

Selon le contrat signé par le souscripteur, il est possible que le capital soit versé sous forme de rente viagère différée. Cela veut dire que la date du versement de la première rente est précisée dans le contrat.