Actualité

En vacances ou chez vous, redoublez de vigilance en été !

L’été est la saison de prédilection des cambrioleurs, et cela ne date pas d’hier. Face à ce constat, il convient d’anticiper et d’agir pour protéger vos biens et votre famille : découvrez quelques mesures que vous pouvez prendre pour prévenir les effractions. Installation de porte blindée, serrure 5 points, détecteurs de chocs, simulateur de présence, etc.

Des statistiques affolantes de cambriolage tous les ans

Comme s’il s’agissait d’un feuilleton interminable, nous assistons chaque année à une nouvelle saison des cambriolages, tout au long de la période estivale. Presque toutes les régions sont concernées, de la capitale à la Côte d’Azur, en passant par le Nord, etc. Dès que l’été pointe son nez, les statistiques des cambriolages s’orientent à la hausse.

Souvent, les ménages qui partent en vacances laissent la maison vide. L’effraction se produit dans la plupart des cas en l’absence des propriétaires ou locataires, mais ce n’est pas toujours le cas comme avec le homejacking ou vol à la tire au domicile. D’un autre côté, il y a aussi ceux qui se font cambrioler là où ils passent leurs vacances d’été : ce deuxième phénomène est en recrudescence, les cambrioleurs étant conscients que ces familles n’aspirent qu’au farniente et sont donc en toute insouciance durant l’été, portes et fenêtres grandes ouvertes, sacs abandonnés sur la table, etc.

cambriolage vacance

Commencez par bien assurer votre logement

Pour vous prémunir des cambriolages, vous devez commencer par une étape très importante : assurer son logement. En effet, une bonne assurance habitation vous permet d’être couvert en cas de sinistre. Vous pouvez par exemple opter pour une assurance logement multirisque, incluant une assurance incendie, une assurance dégâts des eaux, une assurance cambriolages, etc.

Mais si vous avez des besoins particuliers, vous pourrez toujours demander à souscrire une offre sur mesure. Cela vous permettra de limiter les coûts de votre assurance, tout en bénéficiant des meilleures garanties par rapport aux risques existants.

Prévoyez un dispositif de sécurité plus important

Même si la souscription d’une assurance est déjà un grand pas en avant, cela ne suffit pas pour vous prémunir d’un vol avec effraction. Comme le dit l’adage, mieux vaut prévenir que guérir. Pensez alors à revoir les différents dispositifs de sécurité de votre logement. Cela commence par votre porte. Est-elle blindée ? Est-elle en bon état ? Voilà les premières questions que vous devez vous poser. Comment pensez-vous être en sécurité et mettre vos biens à l’abri si la porte qui donne accès à votre logement est facile à fracturer ?

Si vous avez les moyens d’investir dans une porte blindée, c’est le mieux. Si ce n’est pas le cas, assurez-vous au moins que votre porte est suffisamment solide pour retenir assez longtemps les assauts des cambrioleurs. La plupart du temps, les voleurs préfèrent agir rapidement, alors retardez-les au maximum.

Ensuite, attachez une importance particulière à la qualité de votre serrure. Notez que si votre serrure n’est pas aux normes de sécurité, l’assureur peut refuser de vous rembourser en cas de cambriolage. De préférence, optez pour les modèles qui sont certifiés A2P (Assurance Prévention Protection), soumis à des normes draconiennes. Pour vous donner une idée, une serrure A2P peut résister 5 à 15 minutes au forçage, selon sa classification (indiqué par son nombre d’étoiles). Rares sont les cambrioleurs qui auront le cran de s’obstiner aussi longtemps devant une serrure, au risque de se faire repérer.

Une alarme et une surveillance vidéo ne seraient pas de trop

Vous pouvez également installer un système d’alarme ainsi qu’un système de vidéosurveillance chez vous, cela réduirait considérablement les risques de vous faire cambrioler. Tout d’abord, il faut comprendre que les panneaux indiquant la présence d’un système de vidéosurveillance sont généralement assez dissuasifs. Au moins, les cambrioleurs ne seront pas trop nombreux à s’essayer à cet exercice risqué. Les quelques caméras bien apparentes au sein de votre propriété finiront par leur faire rebrousser chemin.

Grâce à la technologie, vous pourrez même vérifier ce qui se trouve dans le champ de vision de vos caméras de surveillance, même si vous vous trouvez à l’autre bout de la France voire à l’autre bout de la planète, et même de nuit. Pour les locaux commerciaux sans surveillance, pensez à installer un dispositif anti-vol.

Et si quelques-uns de ces cambrioleurs étaient assez courageux pour persister dans leur projet, ce ne serait pas forcément le cas si vous avez également un système d’alarme. Nul besoin de tout un arsenal, il vous suffit d’installer une centrale d’alarme, des détecteurs d’ouverture sur vos portes et fenêtres, une sirène et vous voilà déjà bien mieux protégé qu’avant. Certains centres de télésurveillance interpellent les cambrioleurs à l’aide d’un haut-parleur, ce qui suffit souvent à les faire fuir.

Bien évidemment, tout dépend de vos moyens et de vos objectifs. Si vous visez le risque zéro, vous pourrez investir dans des caméras à détecteur de présence, un canon à fumée opacifiante en cas d’intrusion détectée, etc.

Restez vigilant même en temps de canicule

Si les cambriolages se font nombreux en été, ils risquent d’être encore plus nombreux à cause des vagues de chaleur. Les gens ont alors tendance à ouvrir grand leurs volets, leurs fenêtres voire même leur porte de jour comme de nuit, afin de laisser l’air circuler librement. Malheureusement, l’air n’est pas le seul à en profiter pour circuler.

La Préfecture de police de Paris a rappelé aux citoyens qu’ils doivent rester vigilants et fermer leurs portes et fenêtres malgré la canicule, les risques de homejacking étant importants. Autant trouver d’autres moyens pour rafraîchir votre intérieur plutôt que de vous exposer à des risques inutiles.

Si votre maison est correctement isolée, la température devrait rester plus ou moins stable à l’intérieur, sans avoir à bloquer votre climatiseur sur le réglage maximum.

Et si vous devez vous absenter ?

Par exemple, vous pouvez demander à un proche de garder votre maison pendant que vous êtes en vacances. Vous avez peut-être des gens dans votre entourage proche qui peuvent passer un séjour chez vous (ne serait-ce que pour vos animaux de compagnie par exemple).

Vous pouvez demander à des voisins d’ouvrir vos volets le matin et de les refermer le soir, ne serait-ce qu’un jour sur deux, cela éviterait aux cambrioleurs de remarquer votre absence. Il en est de même pour le relevé du courrier et les lumières. Notez que vous pouvez faire installer un simulateur de présence, un système domotique qui gère les volets et les lumières de la maison à distance.

Si rien de tout cela n’est possible, vous pouvez aussi remplir le formulaire Tranquillité Vacances et vous inscrire auprès de la police locale afin de bénéficier du programme de surveillance. La police effectuera des patrouilles dans votre quartier et ouvrira particulièrement l’œil, sachant votre maison vide.