Deux raisons de porter réclamation après l’achat de vêtements en ligne

Deux raisons de porter réclamation après l'achat de vêtements en ligne

Alors que nous étions encore beaucoup à hésiter à acheter nos vêtements directement en ligne, la pratique a fini par se démocratiser ces dernières années. L’une des raisons à cela est que beaucoup de boutiques se sont mises à rembourser les frais de retour, quelle que soit la raison invoquée. Ainsi, sans la peur de devoir s’accommoder avec un vêtement trop petit ou trop grand, il est devenu plus facile de craquer. Toutefois, la tendance semble s’inverser. Cela ne nous empêche pas pour autant de citer deux raisons où vous devriez porter réclamation.

Le refus d’un retour gratuit après une erreur de la boutique

S’il est vrai comme on vient de le voir que les retours gratuits ont tendance à redevenir payants à cause de la hausse des prix récente, cela ne concerne que les cas où il s’agit d’un changement d’avis du client. Si par exemple on vous envoie un vêtement dans une couleur ou une taille différente, ce n’est clairement pas à vous d’en payer les pots cassés.

A lire aussi : Comment mettre une étiquette sur un vêtement ?

Nous vous conseillons alors de joindre le service client de la boutique par téléphone (en utilisant ce type d’annuaire par exemple) puis d’expliquer le problème de vive voix. Si vous passez par mail, on risque de prendre votre demande pour une simple rétraction et vous demander de payer les frais de retour.

Un remboursement qui tarde à venir

Aujourd’hui, chaque boutique se doit d’avoir une page CGV (conditions générales de ventes) dans laquelle elle explique de manière explicite le délai de remboursement après un retour. En général, celui-ci doit être effectué sous deux semaines après la réception. Si jamais vous ne voyez rien arriver, nous vous recommandons de faire rapidement une réclamation par mail ou bien de contacter le service client par téléphone pour des résultats plus rapides. Normalement, si vous avez bien suivi les procédures pour le retour, vous devriez être remboursé.

A lire aussi : Cuir : comment reconnaître un tannage végétal ?

Articles similaires