Hi-Tech

Le cocon sémantique: Une nouvelle technique efficace de Référencement

Evoluer sur le marché du e-commerce est aujourd’hui un véritable défi. Les agences de rédaction web se spécialisent sur le contenu média pour un meilleur référencement. Mais de nombreux sites commettent l’erreur de proposer plusieurs thématiques qui finissent par dégrader le positionnement. L’approche du cocon sémantique permet de remédier à ce problème en traitant plusieurs angles afin de diminuer les ressources de crawl sur les moteurs de recherche. L’utilisation du cocon sémantique peut devenir un réel atout pour le référencement internet et permettre aux sites d’avoir un contenu simple et optimisé.

Cocon sémantique : comment montrer à Google que votre site web est ce qu’il recherche ?

Google est un algorithme sémantique. Depuis sa mise à jour Hummingbird en 2013, Google tente de réduire l’importance des backlinks et se concentre de plus en plus sur la qualité du contenu et l’intention éditoriale du site. C’est quelque chose que vous pouvez voir dans les critères de recherche de qualité de Google.

Voici les critères que Google évalue lors du classement des pages :

Le site contient-il suffisamment d’informations?

Le nombre de pages et le nombre de mots dans ces pages sont des indices importants dans la décision de Google. Si le contenu peut être approuvé et si la source fait autorité. Si Google trouve très peu de pages dans un même site Web concernant un sujet spécifique. Il sera plus difficile de classer les mots clés relatifs à ce sujet.

Cette page fait-elle partie d’un site Web qui fournit une information complète sur ce sujet?

Lors de la création de votre site web, vous devez montrer à Google et à vos visiteurs que votre site fournit les informations les plus précises, détaillées et complètes possibles. Google a l’intention de présenter aux utilisateurs uniquement du contenu qui répond précisément aux questions qu’ils posent. Ainsi, vous devez non seulement créer du contenu intéressant pour la page spécifique que vous souhaitez classer. Mais vous devez également créer d’autres pages sur des sujets similaires.

C’est là que le cocon sémantique entre en jeu. Afin de montrer à Google que vous fournissez suffisamment d’informations sur un sujet général, vous devez créer un lien entre différentes pages de votre site qui couvrent le même sujet général. Google veut savoir si chaque sujet spécifique est entièrement exploré ou si l’équipe éditoriale le mentionne à peine. Grâce à ces liens et au contenu détaillé, vous montrerez à Google que votre site Web contient toutes les informations dont un utilisateur pourrait avoir besoin sur le sujet.

Les pages citent-elles des sources autorisées ou le contenu est-il purement éditorial?

N’hésitez pas à ajouter des liens externes à votre contenu. Si vous établissez un lien vers des sources faisant autorité, cela indique à Google que vos informations sont fiables.

Apprivoiser cette nouvelle technique SEO

Pour mettre en place un cocon sémantique, la première étape consiste à identifier les mots-clés principaux dans le silo SEO. Ainsi il faudra regrouper les termes fréquemment utilisés autour d’une thématique. Afin de distinguer les mots-clés à insérer dans le contenu d’un site internet. Cette première étape permet d’ores et déjà d’obtenir un meilleur référencement de la part des moteurs de recherche. L’identification des mots-clés secondaires permet d’améliorer son contenu pour un rendu plus pertinent et plus optimisé. Dans le but de répondre aux attentes des internautes. Pour une meilleure efficacité, les contenus doivent respecter la structure SEO, que ce soit fait par une agence de rédaction web ou par un freelance. De plus,se renseigner sur les sites concurrents permet de faire une analyse de ses points forts et de ses faiblesses pour améliorer continuellement sa stratégie et se distinguer. Pour ce faire, il existe des outils d’audit SEO sémantique capables de donner un aperçu de l’environnement concurrentiel.

Organiser son silo pour un contenu structuré

Le silo SEO facilite l’organisation des informations qui tournent autour d’un même sujet. Cette opération donne lieu à une hiérarchisation des données pertinentes en utilisant un système de niveau. Il suffit de mettre en place 03 niveaux pour un site de niche et de placer les articles qui traitent de sujets généraux aux premiers rangs  pour titiller la curiosité de l’internaute et les pousser à ouvrir les liens pour les articles spécifiques situés aux rangs inférieurs. Il existe des outils dédiés à la mise en place du silo tel que Mindmeister afin de faciliter au maximum cette tâche. La première page fournira le premier contact avec le visiteur du site web et doit alors respecter parfaitement la structure du silo SEO et du choix des mots-clés ainsi que de la sémantique pour une meilleure indexation et un meilleur positionnement SERPs. Les informations spécifiques au niveau inférieur doivent être accessibles depuis cette première page sans difficultés.

Un bon maillage pour faciliter la structure en silo

Le maillage interne centré autour d’une thématique précise permet d’élaborer des silos étanches. Un article présent dans un blog ou un site internet peut, au travers d’un lien, rediriger l’internaute vers un autre article en rapport ou en complémentarité avec le précédent et est susceptible de les intéresser. On peut prendre l’exemple d’un blog axé sur le lifestyle associé à des articles de voyage et non pas à des articles de mode tendance. Ce maillage, une fois maîtrisé, offre un meilleur référencement en reliant les sujets proches. Dans le cas contraire, les contenus médias seront difficilement analysables et pousseront les  moteurs de recherche à puiser plus de ressources de crawl. Pour optimiser le budget de crawl, les cocons sémantiques restent la meilleure solution. Elles constituent une base stratégique solide qui permet à l’internaute de rester focaliser sur un même site. Associé à une excellente stratégie de netlinking, les cocons sémantiques prouvent leur grande efficacité.