Maison & Déco

Petit-déjeûner, un repas encore plus cher

Le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée. Pourtant, depuis quelques temps, il est devenu aussi le repas le plus cher. Ceci a commencé avec le lait, aujourd’hui, plusieurs autres aliments essentiels se joignent à cette hausse. Qu’est-il arrivé ? Pourquoi cette hausse de prix ?

petit-dejeuner-un-repas-encore-plus-cher

Au début, le lait

Un lait coûteux a vu son histoire commencée avec une crise éclatée entre les éleveurs et le groupe LACTALIS. Ils voulaient être payés plus, après une semaine, l’entreprise s’est résignée à leur offrir ce qu’ils voulaient, une hausse des prix. L’industriel a clairement déclaré qu’ils allaient commencer par 280€ par tonne de lait cet été, puis la hausse sera progressive jusqu’à atteindre 300€ en décembre.

Toute cette hausse concerne chaque aliment de votre table du petit-déjeuner. Il peut s’agir de raisons météo-socio-politiques que de caprices des industriels. Par exemple, le cacao ou le café venus d’Afrique souffre de sécheresse et de crises politiques.

Tout est soumis au cours mondiaux. Il peut s’agir d’augmentation tout comme il peut être question de baisse. Rien n’est sûr !

D’autres raisons expliquant la hausse

Dans 30 ans à peu près, le nombre de la population de la planète va augmenter jusqu’à atteindre 9 milliards, ce qui représente aussi beaucoup de demandes. Le marché va exploser certainement.

Mais d’ici là, outre le lait et les céréales, on se retrouve avec tous les autres produits essentiels au petit-déjeuner en hausse considérable. D’ailleurs, rien que le prix du jus d’orange a augmenté de 32%, pour cause le dragon jaune qui s’est abattu sur la Floride et le Brésil, touchant ainsi 95% de la production mondiale. De même le cacao s’est élevé de 10% et le café de 14%, puisque la demande est beaucoup plus élevée que l’offre.

D’autres raisons sont aussi la cause de cette hausse des prix pour le beurre industriel qui a atteint une augmentation de 11% ou encore le sucre de 25%, en comparaison avec janvier 2016.