Hi-Tech

Logiciel de CFAO : Vero Software rachète Sescoi International

L’éditeur français du logiciel d’usinage des formes WorkNC vient d’être racheté par la société Vero Software, dont le siège social est situé à Cheltenham, au Royaume-Uni. Ce rachat intervient dans un contexte où les logiciels de CFAO prennent une importance capitale dans le secteur industriel. Zoom sur ce rachat qui va sans doute faire progresser l’activité de Vero Software.

logiciel-de-cfao

Sescoi confirme son programme de développement

Vero Software est un groupe britannique spécialisé dans les solutions de conception et la fabrication assistée par ordinateur. Son acquisition par la société française Sescoi International entre dans son programme de développement à l’international dans un marché désormais très concurrencé par les logiciels vendus par http://www.3idm.fr/. Sescoi édite en effet le logiciel de FAO automatique WorkNC pour l’usinage des formes. Celui-ci a été lancé en 1988. La société Sescoi a été créée en 1987 par Bruno Marko en Bourgogne et a pu développer ces 20 dernières années l’ERP WorkPLAN qui lui a permis de gérer ses projets. En 2004, la société dévoile WorkNC 2-5 qui permet de piloter les machines à commande numérique et qui prend en compte jusqu’à 5 axes simultanés. La solution génère alors de façon automatisée des parcours qui vont permettre par la suite de réduire le temps d’usinage tout en améliorant la qualité du produit.

WorkNC est aujourd’hui une solution très utilisée dans le domaine de l’automobile, mais peut se décliner aussi dans d’autres domaines. Sescoi a ainsi sorti WorkNC Dental qui est un logiciel de CFAO dentaire, WorkNC Hearding pour la fabrication de prothèses auditives ou encore Wire EDM, un logiciel pour les pièces 3D complexes. L’éditeur propose par ailleurs WorkXPlore 3D qui est un outil de visualisation collaboratif pour l’exploration des données de CAO 3D.

Sescoi réalise 80% de son CA à l’export

L’acquisition du Britannique Vero Software est une solution avantageuse pour doper ses exportations de logiciels, surtout si l’on sait que Sescoi réalise 80% de son chiffre d’affaires à l’export, soit plus de 20 millions d’euros. La société compte aujourd’hui plus de 200 salariés et dispose de 7 filiales hors de la France, notamment aux États unis et en Asie. Ces implantations sont complétées par un vaste réseau de distributeurs. De son côté, Vero Software édite et distribue des logiciels de CFAO pour l’outillage, la tôlerie, la production ainsi que les industries du bois et de la pierre. Celle-ci compte aujourd’hui plus de 135.000 licenciés installés dans plus de 145 pays.