Les autotests Covid-19 désormais en vente en pharmacie
Santé

Les autotests Covid-19 désormais en vente en pharmacie

Faire un test de Coronavirus sans quitter le confort de sa maison, c’est l’avantage que proposent les autotests Covid-19. Après un prélèvement à réaliser soi-même, 20 à 30 minutes suffiront pour connaître les résultats. Dans la suite, nous faisons un tour d’horizon sur ces tests à faire soi-même.

Quand seront disponibles les autotests en pharmacie ?

Les autotests Covid-19 sont disponibles en pharmacie à partir du lundi 12 avril 2021. Leur vente libre, donc sans ordonnance, permet à tout le monde de s’en procurer. Par ailleurs, vous devez savoir que ces autotests ne sont pas disponibles en grande surface. Pour les acheter, il faudra obligatoirement trouver l’officine la plus proche de chez vous. 

A lire également : Quelle huile essentielle pour soigner un furoncle ?

Combien coûte un autotest Coronavirus ?

Le prix d’un autotest est inférieur à 10 euros. Dans d’autres pays européens, leur prix oscille entre 5 et 7 euros. Par contre, rien n’a été décidé pour un éventuel remboursement de la Sécurité sociale. En vous rendant en pharmacie, gardez à l’esprit que les frais seront entièrement à votre charge.

Qui pourra utiliser les autotests ?

Les autotests concernent uniquement les plus de 15 ans. Pour les personnes ne présentant pas de symptômes, il est possible de faire un autotest avant de se rendre à un repas de famille par exemple. Cette précaution vous évitera de contaminer les autres membres de votre famille. Le test peut être réalisé la veille ou le jour même. 

A lire aussi : Comment un homme follement amoureux fait-il l'amour ?

Quelle est l’utilité de ces dispositifs médicaux ?

Désormais, des millions de Français peuvent se dépister chez eux et réagir avec beaucoup plus de promptitude en cas de contamination avérée. Une personne qui se sait contaminée pourra se confiner par mesure de précaution. Si le test est positif, on devra tout de même réaliser un test PCR afin de détecter éventuellement la présence d’un variant. Cette démarche permet de recevoir le traitement le mieux adapté.