Hi-Tech

Apple supprime des mesures de sécurité antivol dans certains Apple Stores

Récemment, la grande marque à la pomme a décidé de supprimer les mesures de sécurité antivol dans certains de ses boutiques. Une mesure tout à fait osée mais qui devrait permettre d’attirer plus de clients en plus de les inciter à acheter plus. Dès lors, les visiteurs ont désormais la possibilité de tenir un iPhone s, iMac ou iPad dans leurs mains et de se balader dans la boutique sans étiquette antivol. Autant dire que la sécurité visible est diminuée afin de favoriser les ventes.

Une réelle culture de la différence

On le sait tous : Apple aime cultiver la différence. En ce sens, elle n’hésite pas à proposer une forme de vente tout à fait nouvelle. Surtout, rien n’est jamais laissée au hasard, surtout pas dans les boutiques Apple où les Macbooks sont systématiquement ouverts dans un angle de 70 degré. En effet, il ne s’agit pas seulement d’un choix esthétique, mais du fruit de plusieurs réflexions poussées et testés auprès des consommateurs. En effet, cela donne envie de toucher l’ordinateur afin de l’ajuster vers le haut ou vers le bas. C’est là que se commence la véritable relation entre la personne et son appareil. Il s’agit d’une technique de vente qui a été mis en place exprès pour donner envie à l’acheteur de se payer quelque chose.

D’ailleurs, dans les App Stores, tout est mis en œuvre pour attirer l’attention du visiteur sur les produits. En effet, il n’y a presque aucune affiche à lire, aucun présentoir et les produits sont tous présentés dans un environnement lumineux et spacieux pour offrir une vue optimale au client. De plus, le nombre de produits exposés est réduit au minimum, car le client a le choix. Bien entendu, dans les App Stores les produits qui sont présentés sont les vrais et permettent au client d’avoir un réel aperçu sur les différentes fonctionnalités.

Apple cherche à installer un climat de confiance

En supprimant les étiquettes de sécurité et pleins d’autres mesures visant à empêcher les vols, Apple cherche à installer un climat de confiance avec les clients. En effet, la marque s’est rendu compte qu’une étiquette antivol ne pouvait pas éviter les vols à 100% et qu’elle contribuait à installer un climat de méfiance. Ce qui n’était pas totalement bénéfique pour les ventes. Désormais, la plupart des boutiques dans les grandes villes telles que Paris, Londres ou Los-Angeles sont en train d’expérimenter ce principe.