Quelles aides après la fin des allocations chômage ?

Il vient des moments difficiles dans la vie professionnelle où tout semble terminer. On se retrouve au chômage à bénéficier de l’allocation chômage jusqu’à ce qu’elle prenne fin aussi. On se demande où trouver de l’aide afin de pouvoir survivre. Il existe en effet plusieurs aides financières après la fin des allocations chômages pour prendre le relais. Il ne vous restera qu’à choisir suivant votre profil.

L’allocation de solidarité spécifique

L’allocation de solidarité spécifique versée mensuellement, est accordée aux demandeurs d’emploi qui ne perçoivent plus l’allocation de retour à l’emploi et aux chômeurs ne pouvant bénéficier des allocations d’assurances chômage. Pour en bénéficier, il faut avoir fait au moins 05 ans d’activités rémunérée dans les 10 ans que précédant la demande.

Lire également : Qu’est-ce qui explique l’engouement pour le Bitcoin ?

Etre apte au travail et s’inscrire au pôle emploi comme demandeur d’emploi sont aussi des conditions à remplir pour bénéficier de l’ASS. Elle peut être attribuée si les ressources mensuelles sont inférieures à 1182,50 € pour une personne seule et 1857,90 € pour une personne en couple. L’ASS est à demander à pôle emploi par le biais d’un formulaire spécifique appuyé par des justificatifs. Il faut vérifier tous les 06 mois que les conditions pour bénéficier de l’ASS sont réunies.

Le revenu de solidarité social

Le Revenu de Solidarité Active (RSA) est une aide qui permet aux personnes à faibles revenus d’avoir un minimum de ressources. Il est accessible à toute personne remplissant des conditions administratives d’âge, de séjour et des conditions de ressources.

A voir aussi : Assurance : quels sont les éléments à considérer avant de souscrire ?

Le montant est déterminé selon la composition et les revenus de votre foyer. Le revenu est renouvelé tous les trois mois sous réserve de déclarations trimestrielles auprès de la caisse d’allocations familiales ou de la mutualité sociale agricole. Le bénéficiaire est obligé de rechercher de l’emploi. Il doit donc rester inscrit au pôle emploi ou se réinscrire.

La prime de fin de droit Pôle Emploi

Pour bénéficier de cette aide, il faut que vos droits à l’assurance chômage ne soient plus rechargeables et que vos ressources ne dépassent pas le plafond fixé pour bénéficier de l’ASS. En cas de refus de demande pour bénéficier de l’allocation de solidarité spécifique, pour un motif autre que la condition de ressources, Il faut effectuer une demande auprès de Pôle Emploi pour bénéficier d’une aide forfaitaire.

La demande doit être faite dans un délai de deux mois après la décision de refus de l’ASS. Le montant de l’aide est de 327,24 € que le versement est fait en une seule fois.

L’aide personnalisée de retour à l’emploi

Cette aide est attribuée aux bénéficiaires du RSA qui vont ou ont signé un contrat de travail ou suivi une formation pour les aider à débuter ou reprendre une activité. L’APRE sont versés par le département et le pôle emploi en prenant en charge une partie de leurs frais professionnels.

Cette allocation varie entre 2000 et 3000 €. La demande  d’APRE est formulée auprès de la caisse communale d’action sociale ou de la caisse départementale d’action sociale ou de pôle emploi.

Articles similaires