Pergola : quelles matières privilégier ?

Pour créer une zone d’ombre et apporter en même temps une touche d’esthétisme à votre extérieur, l’installation d’une pergola est une option envisageable. Mais, pour cela, il faut faire un choix entre les modèles existants, en tenant en compte la matière de fabrication. En fait, la structure d’une pergola est soit en bois, soit en métal, soit en PVC. Pour un choix judicieux, il est préférable de prendre en considération la variation climatique de votre région. Dans cet article, vous trouverez les différentes matières de pergola avec leurs avantages et inconvénients.

Une pergola en bois

Une installation en bois permet d’apporter une touche naturelle et chaleureuse à une extérieure. C’est une option qui peut épouser facilement une décoration verdoyante. Le bois étant naturel, il peut servir de support pour une plante grimpante afin de souligner une touche provençale.

A lire aussi : Comment réussir son aménagement aquatique en 2020 ?

Par ailleurs, le bois est connu pour ses propriétés isolantes et hygrométriques qui vous offrent un abri efficace contre les forts rayons UV du soleil. En ce qui concerne sa durabilité, tout dépendra de l’essence de bois et de son entretien. Si le pin traité sous pression est plus abordable en termes de prix, il nécessite plus d’entretien. En opposition, il y a le cèdre, le teck et le moabi qui sont bien plus résistants aux intempéries, aux insectes et aux pourritures.

Pour le type, tout dépend du style recherché. La pergola en bois existe en version démontable, en version autoportée. Il est aussi possible de trouver des modèles adossés à une façade, comme les pergolas bois adossée de Gardia.

Lire également : Tout savoir sur le salon Maison et Objet, septembre 2016

Une pergola en métal

Contrairement aux modèles en bois, les pergolas en métal ne nécessitent pas ou peu d’entretien régulier pour être en mesure de résister aux intempéries, à la pourriture et aux insectes. Pour les propriétaires cherchant à moderniser son extérieur, optez pour une pergola en acier ou en aluminium qui peut souligner une touche design et épurée.

Certes, les pergolas en métal sont plus solides et plus durables. Cependant, une installation en aluminium peut nécessiter un renforcement de sa structure pour une grande résistance au vent. Concernant les modèles en acier, étant plus lourds, ils sont plus adaptés aux régions présentant une condition venteuse. Toutefois, la structure peut se rouiller s’ils sont souvent exposés à l’humidité (pluie, neige, etc.). Un entretien systématique avec un produit anti-rouille sera nécessaire pour éviter la corrosion de la structure.

Une pergola en PVC

La pergola en PVC est une option envisageable pour un budget modeste et pour ceux qui ont peu de temps à accorder à son entretien. Ce type de matière n’a besoin que d’un simple nettoyage avec de l’eau et du savon pour garder sa propreté. C’est aussi une matière synthétique durable qui a une forte résistance à l’humidité, contrairement aux bois et aux métaux qui peuvent pourrir avec le temps sans un entretien régulier approprié.

Mais, le PVC n’a pas que des avantages. En fait, ce plastique, bien qu’il soit très résistant, peut se déformer avec le temps et une exposition à une forte chaleur. Cela peut aussi entraîner un changement de sa couleur, une décoloration ou un jaunissement qui n’est pas très agréable à voir. En termes de solidité, le PVC est bien moins solide que le bois et l’acier. Il peut se casser facilement comparer à ces deux autres matières.

Articles similaires