Les sarms sont-ils légaux ou non ?

Les sarms sont-ils légaux ou non

Connaissez-vous les SARMs ? Présentés comme le futur des stéroïdes, ces produits deviennent de plus en plus proposés par les sites de vente et dans certains centres de conditionnement physique. Pourtant, ces produits ne sont pas encore disponibles au niveau des grands groupes pharmaceutiques.

Sans compter que certaines études démontrent qu’ils sont loin d’être si parfaits qu’ils en ont l’air. En d’autres termes, les sarms peuvent au fur et à mesure représenter un grand danger pour les consommateurs.

Lire également : Une famille bien protégée grâce à une mutuelle et des conseils adaptés

Les Sarms, c’est quoi ?

Les SARMs sont aussi connus sous l’appellation de modulateurs sélectifs des récepteurs androgéniques ou Selective Androgen Receptor Modulator en anglais. Ce sont des ligands qui se lient à différents récepteurs d’androgènes. Pour précision, un ligand représente une classe de molécules se liant à une macromolécule de manière réversible.

Cela peut être une protéine ou un acide nucléique en particulier. Son rôle est exclusivement fonctionnel. Le ligan assure ainsi la catalyse, la stabilisation murale et la transmission d’un signal des récepteurs androgéniques. Vous trouverez plus d’infos sur les sarms sur internet.

Lire également : Quelle huile essentielle pour soigner un furoncle ?

Les sarms : interdites par l’agence mondiale anti-dopage

Le dopage est un domaine assez complexe et très répandu dans le milieu du sport. La plupart des fédérations sportives considèrent les SARMs comme étant des produits dopants à l’image des stéroïdes. Cela va de même pour la plus haute agence antidopage du monde, c’est-à-dire la WADA.

Les personnes qui s’en servent dans un cadre sportif (événements, compétitions entre autres) peuvent être sujettes à de lourdes sanctions de la part des fédérations sportives et de la WADA si elles sont contrôlées comme étant positives.

sarms sont-ils légaux ou non

Des produits pharmaceutiques, non des compléments

Là où les SARMs peut éventuellement constituer une réelle menace pour la santé, c’est dans son utilisation. Effectivement, de nombreux consommateurs oublient qu’ils sont avant tout des produits pharmaceutiques et non de simples compléments alimentaires !

La commercialisation de tels produits est dès lors soumise à une réglementation stricte, se définissant par un ensemble de lois et normes. Jusqu’à ce jour, la FDA (la Food and Drug Administration américaine) et Santé Canada n’ont pas approuvé l’usage de ces produits.

Dans bon nombre de pays, la commercialisation de SARMs est donc prohibée pour beaucoup de prestataires. Cela concerne notamment ceux qui ne disposent pas des autorisations nécessaires. Pour s’en procurer, il faut en amont se tourner vers une source autorisée à commercialiser des médicaments d’ordonnance afin d’en bénéficier en toute légalité et de manière sûre.

De plus, l’utilisation des sarms sans suivi médical est fortement déconseillée par les autorités de santé. Si vous désirez vous servir de ce type de produits, alors discutez-en au préalable à votre médecin.

Ce qu’on peut retenir pour l’heure, c’est qu’il est encore tôt pour confirmer que les sarms commercialisés au niveau des commerces sont fiables ou dangereux. Des études sont toujours en cours mais ce qui est sûr, c’est que l’achat sur Internet est une pratique risquée et peu recommandée aux sportifs.

Dans tous les cas, il serait préférable de demander un suivi médical. De même, il existe des solutions plus sûres pour prendre du muscle ou augmenter sa testostérone.

Articles similaires