Comment créer une agence immobilière ?

La création d’une entreprise quel quelle soit, demande le suivi de plusieurs procédures. L’agence immobilière étant elle aussi une entreprise, son ouverture n’est pas un travail compliqué si vous savez comment vous y prendre. Alors vous voulez vous lancer dans le secteur immobilier qui non seulement enregistre de gros chiffres, mais aussi de grandes perspectives d’évolution, et vous voulez savoir comment s’y prendre pour créer une agence immobilière ? Le présent article vous décrit dans les lignes qui suivent les étapes à suivre.

Définir le nom et le statut de votre future agence

Définir le nom, c’est choisir le nom commercial sous lequel votre agence sera connue. Vous devez pour cela choisir un nom vendeur pour attirer plus de clients, vu que vous ne serez pas le seul sur le marché. Il sera plus bénéfique pour vous d’opter pour un nom simple se rapportant à votre activité. Cela démontre votre côté sérieux et les clients aiment les entreprises sérieuses. Pour éviter des poursuites, pour faute d’une copie de nom ayant l’objet d’un dépôt de marque, effectuer une recherche préalable auprès de l’Institut national de la propriété intellectuelle.

A lire aussi : Prendre une assurance habitation pour un logement étudiant

Quant à la définition du statut, il vous revient de choisir la dénomination sociale de votre agence. C’est cette dernière qui sera inscrite dans le Registre du Commerce des Sociétés. Pour parler de façon simple, c’est le statut qu’on lui reconnaît juridiquement. Vous pouvez opter pour une Société A Responsabilité Limitée (SARL), qui est la forme juridique la plus utilisée par les agences immobilières. Aussi, vous pouvez opter pour une Société par actions Simplifiée si vous êtes deux associés. Avec celle forme juridique, en tant que principal dirigeant vous ne payez pas de cotisations sociales et elle offre une souplesse dans sa gestion.

S’immatriculer au Registre de Commerce des Sociétés

 Après le choix du statut, vous allez maintenant adresser une demande d’immatriculation au Registre du Commerce des Sociétés. Grâce à ce registre, vous serez reconnu comme une société au même titre que toutes celles qui existent avant la vôtre. Cette demande à effectuer peut se faire en ligne sur le site Infogreffe ou dans un tribunal de commerce.

A lire aussi : Quel est le meilleur TAEG ?

Ouverture d’un compte séquestre 

Après définition des différents statuts, vous devez impérativement ouvrir un compte au nom de la société pour y déposer les fonds représentant le capital. Le compte séquestre est donc là pour recevoir les fonds issus de votre activité. Cette opération peut se faire auprès d’un établissement de crédit ou d’une banque. 

Obtenir la carte professionnelle

Alors pour commencer, vous devez impérativement obtenir votre carte professionnelle, car c’est cette dernière qui indique réellement votre profession. Vous pouvez l’obtenir suite à un diplôme ou une expérience. Les diplômes requis peuvent être un Bac+3 en économie ou en commerce, un DUT avec spécialisation immobilière ou un BTS des professions immobilières ou en comptabilité gestion. Cependant faute de diplôme, vous devez avoir au minimum une expérience professionnelle de 3 ans si vous avez le BAC et 10 ans si vous ne l’avez pas. La demande de la carte est adressée à la Chambre de Commerce et d’Industrie plus précisément à son président, car c’est la seule institution habilitée à le faire. La carte ainsi obtenue est valable pour 3 ans.

 

Comment ouvrir une franchise immobilière ?

Se lancer dans l’aventure entrepreneuriale de la franchise immobilière nécessite une approche minutieuse et réfléchie. La création de celle-ci repose sur quelques jalons fondamentaux, qui, sans recourir à des expressions telles que « il est important » ou « considérer », définissent le chemin vers une entreprise réussie. Avant toute chose, l’étude du marché immobilier est impérative. La compréhension approfondie de l’environnement concurrentiel, de la demande locale et des tendances du marché conditionnera la réussite de votre projet.

Il en va de même pour l’évaluation de vos propres ressources et capacités entrepreneuriales. Ensuite vient l’étape de la sélection du réseau de franchise qui répond le mieux à vos attentes. La notoriété de la marque, le modèle économique, l’accompagnement proposé et les conditions financières figurent parmi les critères à étudier rigoureusement. Pour ouvrir une franchise immobilière vous pouvez vous tourner vers ce site.

Celle-ci, dispensée par le franchiseur, permettra d’acquérir les compétences nécessaires à la gestion effective et efficiente de votre entreprise. Dernier jalon, mais non des moindres, l’établissement d’un business plan solide, qui sera le meilleur ambassadeur de votre projet. Ce document, qui doit être précis, détaillé et convaincant, servira à rassurer tant le franchiseur que les potentiels financeurs.

Articles similaires