Le respect de la vie en société

L’homme est un animal social, c’est un être grégaire. Néanmoins, il faut qu’il y ait un certain ensemble de normes pour régir une communauté. Dans le cas d’un meurtre par exemple, la conscience collective devra établir des sanctions et prévenir ce genre d’actes. C’est ainsi qu’est né le droit pénal. En d’autres mots, il s’agit des règles qui définissent les actes antisociaux. Mais pas seulement puis, c’est le domaine ou on élabore également les punitions. C’est donc une branche assez large du droit. Car, le droit pénal peut intervenir sur plusieurs matières juridiques, comme le droit des affaires ou le droit constitutionnel.

L’ambiguïté de la nature du droit pénal

Le droit pénal est une matière difficile à cerner. On peut considérer en premier lieu qu’il s’agisse de droit privé. Puisqu’il intervient sur les personnes physiques et quelques fois morales. Néanmoins, on peut aussi le voir comme étant une branche du droit public, en ce sens qu’il régit des situations qui impliquent des autorités étatiques. Par exemple, avec le cas du ministère public dans le cadre d’un crime. En effet, il faut savoir que certains magistrats sont sous l’autorité du gouvernement. Cela laisse penser que l’on parle de droit public. Cette ambivalence rend difficile de déterminer la nature exacte du droit pénal. On peut donc affirmer que ce domaine juridique est mixte. C’est-à-dire que l’on peut le qualifier à la fois de droit privé et de droit public. Même à nos jours, les débats doctrinaux sont très florissants sur ce sujet. D’ailleurs, c’est très intéressant de connaître les argumentaires des experts en la matière. Si vous avez d’autres interrogations, il faut approcher un avocat. Mais un avocat à lyon fait-il forcément du pénal ? La réponse est forcément positive puisque la majorité des avocats sont polyvalents. En ce sens qu’ils maîtrisent plusieurs domaines. Mais depuis un certain temps, on constate une tendance de spécialisation des cabinets d’experts.

Les principaux principes du droit pénal

Il faut savoir que le droit pénal répond à certains principes basiques. Par exemple en matière d’infraction, il faut savoir que chaque peine devra être légale. Pour prononcer une sentence, le juge devra méthodiquement vérifier que sa conclusion respecte à la lettre les textes législatifs. Cela signifie donc que la juridiction ne pourra pas choisir discrétionnairement une peine lors d’un procès. Le second principe est corolaire au premier qui est le principe de l’interprétation stricte de la loi pénale, les juges devront donc bien analyser ses décisions pour qu’elles soient conformes avec la volonté du législateur pénal. Durant le procès certaines prescriptions devront être également appliquées, comme le respect du droit de la défense et de la présomption d’innocence. Ces deux piliers du droit pénal sont dus à cause de l’envie de protéger la liberté individuelle d’un suspect. Ainsi, même si le droit pénal traite en majorité des peines, il sert également à protéger l’intégrité individuelle d’une personne suspectée d’infractions. En résumé donc, il y beaucoup de contradictions dans cette matière, mais que c’est tout à fait normal. Puisque les buts de ce droit sont tellement divers.